Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Step by step

Step by step
Quand vient l’heure des inscriptions aux JSA, il y a un jour où la file d’attente dépasse les frontières de la maison de quartier. Bien souvent, il s’agit de ceux qui espèrent décrocher le sésame : une place au cours de gym ! Le succès de cette activité ne se dément pas. Zoom sur ce pôle hyperactif.

« Quand je suis arrivée en 1992, nous étions deux profs de gym et il n’y avait qu’un cours pour les enfants le mercredi et des cours de fitness uniquement les soirs » raconte Fabienne Matho, responsable du pôle gym et professeur. Aujourd’hui, elles sont 16 intervenantes à enseigner la gym sous toutes ses formes : fitness, Pilates, sophrologie, yoga, zumba, street fit dance, gym senior, gymnastique pour les enfants jusqu’ à 18 ans et la baby-gym : « Quand ma fille Morgane était petite, je la prenais avec moi après la fermeture de la crèche, raconte Fabienne. Pendant que je donnais mon cours, elle évoluait dans la salle de gym. Rapidement, elle a fait de grands progrès en motricité. C’est là que j’ai eu l’idée de monter un cours de baby-gym ». Le succès a été immédiat ! Aujourd’hui, ils sont plus d’une trentaine de petits bambins à déambuler à 4 pattes entre les agrés et les tapis !

De quelques dizaines d’adhérents il y a vingt ans, ils sont aujourd’hui 850 inscrits dans ce pôle gym qui a su évoluer. Le fitness, au départ, n’était proposé qu’en interne. Il a été ouvert au grand public en 1997. De nouvelles activités ont vu le jour comme le street fit dance. Ce cours de fitness chorégraphié est destiné aux adolescents dès la 6ème : « On s’est dit qu’il serait bon de proposer un cours aux jeunes qui quittaient les cours de gym du fait de leur âge. On a donc ouvert ce cours pour eux ». Une autre petite nouvelle dans la famille du pôle gym c’est la sophrologie qui entame sa deuxième année au sein des JSA ; une activité qui amène sérénité, apaisement et lâcher-prise.

L’année prochaine, le pôle gym évoluera encore annonce Fabienne : « Nous allons changer les horaires et les contenus afin de proposer à nos adhérents un certain renouveau ». Affaire à  suivre !