Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Des JSA au CHU

Des JSA au CHU
Rencontre avec Valentin Pouplin, le responsable technique de la section basket qui partage son temps avec son métier d’infirmier-puériculteur.

Originaire d’Angers, Valentin a débarqué au port de la lune il y a quatre ans : « J’ai fait ma dernière année d’études à Bordeaux. La ville m’a plu ainsi que le poste qu’on m’a proposé par la suite, alors je suis resté ». Le poste en question n’était pas encore celui de responsable technique à la section basket qu’il occupe depuis trois mois. « En fait, en plus des JSA, je travaille également au CHU de Bordeaux en tant qu’infirmier-puériculteur en réanimation néonatale et pédiatrique ». Bien que le sport de prédilection de Valentin soit le basket, on peut dire qu’il fait le grand écart entre ces deux métiers qu’il pratique à temps partiel. « Aux JSA, je coordonne les interventions des différentes équipes avec les entraîneurs, j’organise leurs créneaux d’entraînements et les matchs des week-end, explique-t-il. Par ailleurs, j’entraîne également deux équipes régionales U13 et U17, sachant que les U17 sont dans le circuit de la filière élite, ils ont donc six entraînements par semaine. En dehors des JSA, je suis également entraîneur auprès de la sélection U14 régionale masculine qui regroupe les meilleurs espoirs d’Aquitaine. »

En tout, Valentin travaille 20h aux JSA. 22h autres heures par semaine, il est auprès des enfants et des bébés en réanimation au CHU de Bordeaux. Un métier difficile qui le confronte à des situations souvent tragiques. « Outre, la prise en charge de la douleur chez l’enfant, c’est aussi la gestion de l’entourage qui fait partie de mon métier. » Ces deux casquettes que portent Valentin lui permettent de trouver un équilibre certain : « Je vis beaucoup mieux les défaites aux matches que certains autres coaches car le soir même, je peux me retrouver à vivre des moments difficiles auprès des enfants malades, ça me permet de relativiser, explique-t-il. Par ailleurs, ça me fait du bien de voir des enfants qui courent partout et s’amusent au basket après une journée difficile au CHU ».

Pour le moment, Valentin a la chance de pouvoir conserver ces deux postes aux JSA et au CHU et s’investit autant dans l’un que dans l’autre. « Nous aimerions organiser un championnat U18 élite avec les JSA. Nous serons donc amenés à accueillir des jeunes de toute la France, explique Valentin. J’en profite pour faire un appel car nous sommes à la recherche de familles d’accueils pour héberger ces jeunes basketteurs de 16, 17 ou 18 ans durant la saison de septembre à juin »! A bon entendeur !...