Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

De la compta au code binaire

De la compta au code binaire
Responsable administratif et financier des JSA, Philippe Bozzani est aussi le « Monsieur Informatique » des JSA. Rencontre avec un homme aux multiples casquettes !

« En septembre prochain, cela fera 23 ans que je suis aux JSA. Quand je suis arrivé, j’ai modernisé la compatibilité en mettant en place toutes les procédures en la matière. J’ai également développé le parc informatique, explique-t-il. Il faut dire qu’il n’y avait alors qu’un ordinateur ! On en a rapidement acheté un deuxième. Aujourd’hui, on en compte une vingtaine, tous les salariés ayant le leur ».

Engagé comme gestionnaire administratif et financier, Philippe a rapidement enfilé la casquette de responsable informatique. Il faut dire que les ordinateurs n’ont aucun secret pour lui : « C’est une passion depuis bien longtemps ! J’ai eu mon premier ordinateur au début des années 80.  C’était un commodor, puis j’ai eu un atari, le ZX81 et mon premier PC par la suite. Je me suis amusé à le démonter pour comprendre son fonctionnement et pour le bidouiller moi-même. J’aime comprendre comment fonctionnent les choses ». Même la mécanique n’a aucun secret pour ce Mc Gyver qui, au lieu de faire changer le moteur de sa voiture par un garagiste, a pris le temps durant deux années pour faire redémarrer sa voiture lui-même, démontant le moteur, commandant des  pièces en Angleterre. « C’est vrai que je suis un touche-à-tout, féru du DIY (NDLR : Do It Yourself) ».

Aux JSA, outre sa gestion du budget de l’association, ses compétences le poussent à optimiser tout ce qu’il peut notamment le logiciel de gestion des adhérents qu’il a su faire évoluer au fil des années pour le rendre plus intuitif et facile d’accès. Bientôt, c’est le « fullweb » qui va être mis en place : « Avec ce nouveau système, les adhérents pourront s’inscrire en ligne, régler leurs factures, imprimer celles-ci. Les animateurs pourront mettre à jour les fiches de présence des enfants plus facilement. Cela va être une petite révolution dans le fonctionnement administratif de la Maison de Quartier ». Une petite révolution qui verra bientôt le jour !...