Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Toutes les actualités

Le club des pré-ados des JSA : l’école de l’autonomie
Le club des pré-ados des JSA : l’école de l’autonomie

Depuis le mois de septembre, Genna embarque les pré-ados du quartier dans ses…ou plutôt « leurs » aventures tous les mercredis et durant les vacances scolaires ; un club où priment la solidarité, l’amitié et l’autonomie.

On peut dire que ce fichu covid-19 met des bâtons dans les roues de Genna : « L’objectif initial était de faire sortir les jeunes des JSA après plusieurs années passées au centre d’accueil et de loisirs. Je voulais les dépayser et aussi organiser des visites, des voyages… Mais actuellement…impossible de mettre tout cela en place. Alors on s’adapte ».

Cela dit, même si une pointe d’amertume perce dans ses propos, Genna a su s’adapter à la situation : les mercredis, à défaut d’aller vadrouiller hors les murs, elle et sa bande de pré-ados se sont lancés dans un projet sur place : aménager une salle des JSA en espace cocooning : « Il s’agit de celle située près de l’atelier de Jean-Marie. Nous allons en faire un lieu cosy avec des canapés, des beaux luminaires… On utilise beaucoup d’objets de récupération ». Après cette activité « déco-aménagement », les jeunes terminent la journée au LAB.

Durant les vacances, les pré-ados mènent des projets variés comme en octobre où le thème du cinéma était à l’honneur. Avec l’aide de Corentin, animateur spécialisé dans la bande-dessinée et le montage vidéo, les jeunes ont réalisé un petit court-métrage : « On avait une semaine pour mener ce projet et on a réussi ! Les ados se sont beaucoup investis, imaginant le scénario, trouvant les costumes. Le résultat est épatant » !
Film "Pikamort, panique au club couture"

A Noël, Genna a choisi le thème de l’animation. Les pré-ados ont dû mettre en place un grand jeu destiné aux petits de moyenne et grande section du centre de loisirs. « Ils ont joué le jeu à fond, se réjouit Genna. Ils ont inventé une sorte de chasse aux trésors avec des défis, ils se sont déguisés. Tous se sont beaucoup amusés, petits et grands. S’occuper des petits leur a donné une grande responsabilité qu’ils ont prise à cœur ».

Durant les vacances, les jeunes doivent également gérer leurs repas. Un budget leur est imparti. A partir de celui-ci, ils choisissent leurs menus en faisant leurs courses eux-mêmes avant de rejoindre la cuisine de la Maison des 5 Sens où ils sortent les tabliers pour mettre la main à la pâte. « Rapidement, ils ont rééquilibré leurs menus pour éviter de manger trop gras. A la fin de la semaine, ils étaient tous dans une démarche « healthy et bio » !

Pour les vacances de février, c’est justement le thème de la cuisine qui sera à l’honneur.
Le club ados s’annonce gourmand !

Lire la suite
Inscriptions vacances février et printemps
Inscriptions vacances février et printemps

Les inscriptions aux vacances de février et de printemps ont déja  commencées
N'hésitez pas à vous inscrire sur le portail des JSA :  https://jsabordeaux.portail-defi.net/

Lire la suite
Restauration de meuble à la M5S
Restauration de meuble à la M5S

Conversation intime avec un fauteuil
De Josette Tabouret

- Fauteuil, j'ai décidé de t'emmener dans mon atelier pour effectuer un bon toilettage.
- Enfin ! après toutes ces années passées dans le grenier chez Papé.
- Je sais, je sais... j'ai envie de te donner une nouvelle vie, d'être parmi nous, de faire partie de la famille.
- J'ai hâte.
- Mais, il faudra être patient. Le changement ne se réalise pas en un seul jour. Dans l'atelier, tu ne seras pas tout seul, tu rencontreras d'autres comparses. Tu pourras papoter.

Dans l'atelier
- Pour accomplir ce beau projet de rénovation, il faut que je te déshabille, te mettre à nu, tout nu, étape incontournable vu ton état.
- Devant tout le monde ? Il n'en est pas question !
- Ne t'inquiete pas. Je resterai dans mon coin, loin des regards.
Préparons les outils : un tire clou, une pince pour extraire les clous, les sémences et les agrafes le cas échéant, un tournevis et un marteau sont quelques fois nécessaires pour soulever la semence ou l'agrafe et ainsi, l'extraire plus facilement.
Ah j'oubliais, une boîte pour récolter toutes ces vieilles semences plus ou moins rouillées.
- Aïe ! tu vas me faire mal, je suis vieux.
- Tout doux, tout doux, c'est un long travail, des sémences, des sémences, encore des sémences, encore, encore, encore...des trous, des petits trous...
Je vais de surprise en surprise tout au long de ton déshabillage.
- Que veux-tu dire ?
- Tissu usagé, toile de jute, toile de coton aussi sale l'une que l'autre, détériorées, déchirées, du crin bien tassé par le poids des utilisateurs, cordes coupées, ressorts affaissés, sangles souples, molles... et surtout de la poussière. C'est invraisemblable ! Quelle horreur ! de s'asseoir sur un siège aussi crasseux.
- Eh oui ! Je ne change pas de vêtement tous les jours comme toi. il fallait t'y attendre. Tu as compris mon impatience.
- Voyons, maintenant l'état de ta carcasse.
- Elle est fragile, tu sais, manipule moi avec beaucoup de précaution.
- Un bain prolongé d'essence thérébentine pour tes pieds serait judicieux et efficace. Qu'en penses-tu ?
- J'aurais préféré un bain mousseux parfumé au jasmin
- Oui. L'assise et l'accoudoir méritent d'être consolidés.
- Fais une révision complète avant de commencer la restauration. Je brûle d'impatience de retrouver ma forme d'antan.
- D'accord, je me lance avec beaucoup d'énergie dans ton embellissement, merveilleux travail qui m'encourage à remporter ma première victoire de bricoleuse.

Lire la suite
Visite du Maire de Bordeaux aux JSA !
Visite du Maire de Bordeaux aux JSA !

Lors de sa première visite dans le quartier Saint-Augustin, le mercredi 1er décembre, le Maire de Bordeaux, Monsieur Pierre Hurmic accompagné de Monsieur Dominique Bouisson, Maire adjoint de quartier, a tenu à saluer les JSA qui les ont reçus à la Maison des 5 sens.

Ce premier échange convivial a permis de lui présenter les JSA Bordeaux.

RDV est pris pour faire plus ample connaissance !

Lire la suite
Emballez vos cadeaux dans des furochikis !
Emballez vos cadeaux dans des furochikis !

Une fois les cadeaux de Noël déballés, il est parfois un peu effrayant de voir la quantité de papier qui termine à la poubelle… Pour éviter cela, il existe une solution zéro déchet venue tout droit du Japon : les furoshikis.

Depuis des siècles, les japonais ont l’habitude d’emballer leurs cadeaux ou transporter des objets dans des carrés de tissus grâce à une technique de pliage et de nouage bien efficace. Cette méthode assez simple permet de faire un double cadeau aux amateurs de couture : le tissu ainsi utilisé comme emballage pourra être recyclé en pochette ou chouchou pour les cheveux ! Et pour les autres qui ne savent même pas ce qu’est le chas d’une aiguille, ce carré de tissu pourra servir pour un prochain cadeau.

Lire la suite
Les JSA toujours proches de vous
Les JSA toujours proches de vous

S’adaptant toujours aux nouvelles directives, les JSA ont mis en place plusieurs actions à distance pour maintenir le lien avec vous.

Depuis le mois d’avril dernier, les amateurs de gym ont pris l’habitude de participer à des séances virtuelles. Les intervenants utilisent des applications comme zoom ou encore Google Meat pour retrouver leurs adhérents. Olivier, le chef de la Maison des 5 Sens a également maintenu ces ateliers culinaires grâce aux outils numériques. Toutes ces activités devraient reprendre à partir du 20 janvier si l’épidémie continue à faiblir.

En attendant de vraies retrouvailles, le site Internet et les réseaux sociaux des JSA proposent quatre coups de projecteur par semaine sur des activités. Il peut s’agir de tutoriels ou encore de recettes de cuisine, le but étant de « vivre » l’activité à la maison. Marie de « l’Atelier des Filles » propose un tutoriel complet pour réaliser soi-même son calendrier de l’avent. Didier, coach de la salle de musculation, donne ses conseils pour garder la forme à la maison. Les amateurs de Pilates (ou ceux qui souhaitent s’initier à cette pratique sportive) peuvent suivre un tuto expliquant les principales positions de cette gymnastique qui allie souplesse et renforcement musculaire. Si on complète cette séance par celle proposée par Déborah en gymnastique tonique, on peut être sûr de garder la forme ! On pourra alors se permettre de cuisiner de bons plats à mettre en bocaux, le chef Olivier expliquant comment conserver ses mets en dix conseils.

On garde le contact encore virtuellement en espérant que le début de l’année 2021 annoncera un retour à la normale !

Retrouvez-nous sur notre page facebook en cliquant là : https://m.facebook.com/jsa.maisondequartier

ou sur notre page Instagram en cliquant ici : https://instagram.com/jsamaisondequartier

Lire la suite
En attendant Noël...  La dégustation de vins à la M5S
En attendant Noël... La dégustation de vins à la M5S

Pour préparer Noël, retrouvez les conseils de Martin de la Cave à Part !
Nous vous attendons bientôt à la Maison des 5 sens !

Le vin, produit de première nécessité...
Quoi de  mieux, en cette période pas comme les autres , qu’un bon dilemme !
Ben oui, autant que cela continue dans le verre …

C’est dans la Loire que tout commence, le long du fleuve le plus sauvage d’Europe, en Touraine ,
Sur l’appellation de Montlouis sur Loire .
C’est ici, à fleur de tuffeau, que pousse le chenin, cépage star de cette appellation .
En 2016, un couple de jeunes œnologues décide de reprendre une propriété de 8 hectares déjà travaillés sans trop de produits .
Le Chenin s’impose pour l’appellation Montlouis, c’est chose faite avec l’authentique cuvée "Petits Boulay",Un flacon qui transpire le calcaire, la craie, les fruits blancs. Très bon, très terroir.
Bon d’accord, mais il y en a d’autres qui sont bon à Montlouis : les Blot, Cosme et autre Moreau .
Alors , comment se distinguer et attirer le gosier du caviste ?
Dilemme …
C’est dans leurs expériences qu’ils vont trouver leur voie : faire des vins qu’ils aiment boire et partager.
C’est de leurs parcours œnologiques qu’ils ont su maîtriser cet essai concluant .

Oui mais … Dilemme
S’affranchir des codes, des appellations ? … Dilemme
Bousculer le dégustateur, le sommelier, l’amateur ? … Dilemme
Passion ou raison ?... Dilemme

Mais c’est quoi le Dilemme, bon sang !!

L’assemblage, détonnant (sur le papier) entre un cépage du Sud,
le viognier, aux exubérants arômes de pêche et d’abricot et
le cépage Royal et autochtone, le chenin, aux arômes délicats de fruits blancs .
Il est là le dilemme qui se mute en interrogation.

Tout les oppose :
le sudiste pour ses senteurs envoutantes de fruits oranges
le Royal et la fraîcheur de son terroir  

Finalement ce sera à nous, à vous,  de trancher !
et moi J’ AIME.
J’aime ses arômes qui montent au fil de l’aération et du repas .
J’aime cette bouche franche et nette
J’aime cette prise de risque
J’aime pouvoir le déguster sur un apéritif ou des cuisines asiatiques

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Lire la suite
Le Noël des JSA
Le Noël des JSA

Le corona virus n’empêchera pas les JSA d’offrir aux enfants du Centre d’Accueil et de Loisirs un dernier mercredi haut en couleurs ! Le blanc dominera ce mercredi 16 décembre…

Comme tous les ans, le dernier mercredi de l’année est l’occasion de célébrer Noël aux JSA. Les animateurs sont à pied d’œuvre pour faire de cette journée un moment magique pour les enfants du Centre de Loisirs. Lors de la réunion de préparation de ce mercredi un peu spécial, les idées ont fusé. « On va s’adapter aux contraintes en vigueur pour offrir une belle journée aux enfants, annonce Hugo Lopenague, le responsable du CAL élémentaire. On va notamment mettre l’accent sur la décoration ». Une forêt de sapins va inonder la cour des JSA pendant qu’un canon à neige habillera leurs branches d’une délicate (fausse) neige. « Ce sont les enfants qui vont confectionner les décorations de ces sapins », précise Hugo. L’atelier couture sera mobilisé pour l’occasion. D’autres animateurs ont prévu la réalisation d’origamis, de fresque de Noël. La Maison des arts va confectionner des boules à la neige. Le LAB sortira l’imprimante 3D pour réaliser des porte-clés et la découpeuse numérique pour faire des autocollants. Un grand sapin composé des empreintes des mains des enfants est également en projet.

L’agenda du Père Noël prévoit sa venue aux JSA ce mercredi 16 décembre. Il prendra le temps de se faire tirer le portrait avec les enfants lors de séances photos. Des animateurs et les enfants vont aussi fabriquer des passe-têtes pour des clichés originaux.

Ce mercredi sera d’autant plus particulier qu’il sera l’occasion pour bon nombre d’enfants de retrouver leurs activités habituelles momentanément interrompues par le dernier confinement. En effet, si l’épidémie ne repart pas à la hausse, toutes les activités extrascolaires reprendront ce mercredi 16 décembre...un vrai cadeau de Noël pour les férus de gym, volley, danse ou encore dessin !

Lire la suite
Y’a de la vie dans le jardin !
Y’a de la vie dans le jardin !

Deux fois par semaine, des enfants de moyenne et grande section de l’école Flornoy investissent le jardin de la Maison des 5 Sens lors d’ateliers nature menés par Frédérique et Mehdi.

« Les séances sont divisées en deux, explique Mehdi. Pendant que Fred est au jardin, je suis dans la maison pour un atelier de sensibilisation à l’environnement ». Avec Fred, les enfants ont les mains dans la terre, plantant fleurs et herbes diverses. Ils découvrent les outils de jardinage et apprennent à les utiliser. Ce vendredi, c’est la classe de Moyens et grandes sections de Maîtresse Sophie qui investit le jardin. Chjara et Victoire recouvrent leurs salades de paillage : « Ça leur fait une petite couverture pour ne pas qu’elles aient froid l’hiver, racontent les jeunes jardinières. De leur côté, Séraphin et Charlotte creusent un trou dans la terre avant d’y insérer une belle plante. « On est dans le vivant ! Les enfants ont un rapport instinctif avec la nature, s’enthousiasme Fred. Ils ne réfléchissent pas quand il faut plonger les mains dans la terre ».

Avec Mehdi, l’ambiance est plus didactique : « Lors de ma dernière séance, je leur ai parlé des oiseaux du jardin. Ils devaient reconnaître les mésanges ou encore les merles d’après des photos que je leur montrais et nos propres observations à l’extérieur. Bientôt, on évoquera les insectes. L’objectif est d’ouvrir le regard des enfants à la vie du jardin. On souhaite qu’ils aient un regard plus connaisseur et curieux sur tout ce qui s’y passe ». Pour cela, Fred et Mehdi utilisent beaucoup le questionnement et l’observation comme outils pédagogiques. « Nous les guidons dans leur réflexion, le but étant qu’ils comprennent d’eux-mêmes ».
Ce cycle de trois séances s’achèvera avec la présence des petites sections, de futurs jardiniers en herbe qui rejoindront Fred et Mehdi l’année prochaine !

Lire la suite
Des bulles aux JSA
Des bulles aux JSA

Arrivé il y a 10 ans aux JSA, Corentin Loth jongle entre son investissement au sein de l’association et son métier de coloriste de bandes-dessinées. Rencontre avec un garçon qui met de la couleur autour de lui…surtout du vert !

« Quand je suis arrivé aux JSA en tant qu’animateur, c’était mon premier boulot, se souvient Corentin. J’ai commencé avec de l’animation classique avant de rejoindre « les p’tits futés ». C’était l’équivalent de la Maison Verte. On menait des ateliers nature dans le jardin de Ste Monique », un programme sur mesure pour cet animateur à la fibre écologique. Cependant, depuis 4 ans, Corentin s’est éloigné des arbres pour se rapprocher des écrans en rejoignant le LAB : « Ici, les enfants apprennent les bases de la programmation informatique. Ils découvrent également la robotique. Au départ, tout se déroulait à Maître Jean avec Nico et Raphaël. Puis, le LAB a déménagé à la Maison de Quartier. Nico étant devenu responsable des CP/CE1 du CAL, j’ai pris son relais en animant l’atelier le mercredi », explique Corentin.

« J’avais envie de faire bouger les choses »

Engagé dans son quotidien pour le développement durable, Corentin a naturellement été appelé par Mehdi (NDLR : le responsable Développement Durable des JSA) pour le seconder dans sa mission : « Notre objectif est de trouver des solutions pour accompagner les JSA dans leur transition écologique. Des poubelles de tris sélectifs ont été disposées au pied de la salle Claude Barbier. Des régulateurs d’eau vont bientôt être installés aux robinets, nous envisageons également de remplacer les éclairages énergivores par des ampoules à LED. » Cette liste non exhaustive des projets menés par Mehdi et Corentin ne cesse de s’allonger. « Je suis content que Mehdi ait fait appel à moi car c’est un sujet qui me touche. J’avais envie de faire bouger les choses. On est bien suivis par la Direction, c’est très encourageant », se réjouit Corentin.

Engagé également en tant que délégué du personnel, Corentin porte donc plusieurs casquettes aux JSA. « Je trouve important que les salariés puissent travailler dans de bonnes conditions. Mon rôle est de faire le relais entre eux (NDLR : les salariés des groupes 1 et 2) et la direction ».

« Mon jeu vidéo quand j’étais ado, c’était photoshop »

Animateur du LAB, responsable Développement Durable, délégué du personnel…L’engagement et l’attachement de Corentin pour l’association est évident, cependant, il n’y pas que les JSA dans sa vie !

C’est dans l’univers de la bande-dessinée qu’il navigue la majeure partie de son temps. Fils de l’auteur Bruno Loth, il baigne dedans depuis l’enfance. « J’ai toujours dessiné et regardé mon père travailler. Mon jeu vidéo quand j’étais ado, c’était photoshop », avoue l’animateur du LAB. Alors quand Bruno s’est retrouvé dans l’urgence il y a quelques années, c’est à son fils qu’il a fait appel pour colorer sa bande-dessinée. « J’ai adoré travailler avec lui. Alors moi qui pensais m’engager professionnellement dans la voie de l’animation, j’ai finalement décidé de me lancer dans la BD ». Désormais, Corentin est le coloriste officiel de son père et gère maintenant sa maison d’édition, « Libres d’Images » qui propose des ouvrages sociaux et historiques. Par ailleurs, il travaille sur trois autres projets : «  Je suis l’encreur et coloriste d’une bande-dessinée sur le thème du Japon médiéval réalisé par Eric Descombes. Je colore également un autre ouvrage de Flores Talamon édité chez « Boîte à Bulles » sur le thème de l’initiation au yoga. Enfin, poursuit-il, je travaille également pour une bande-dessinée écrite par une journaliste sur les lanceurs d’alerte. Il s’agira de dix témoignages. Cet ouvrage sera édité chez Delcourt ».

Ses talents de dessinateur, Corentin en fait profiter les JSA : il a réalisé l’illustration présentant les poubelles de tri et a réalisé le logo « planète JSA » qui estampille ses actions menées avec Medhi. Un jour, il sortira peut-être sa propre bande-dessinée…Peut-être que les JSA l’inspireront pour le scénario ?

Lire la suite


Actualités



Evènements

  • Organisation des Mercredis

    Retrouvez ici les informations concernant les lieux et horaires d'accueil des enfants pour la journée du mercedi ! Maternelles : Télécharger ...

  • Programmes Vacances de Noël 2021

    Accueils proposés pendant ces vacances: Centre de Loisirs des Maternelles Centre de Loisirs des Elémentaires Centre de Loisirs des ...

  • Séjours élémentaires et ados Ski

    Retrouvez toutes les informations du séjour Ski à Boi Taull :- Du 13 au 18 février 2022Pour les élémentaires nés entre ...


Tous les évènements