Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Toutes les actualités

Les TAP, c’est fini !...
Les TAP, c’est fini !...

Depuis 4 ans, tous les vendredis à l’école Flornoy  et les lundis à l’école Bel Air, l’équipe d’animateurs des JSA animaient deux heures de « temps d’accueil périscolaire » plus connues sous le nom de TAP. Petit bilan de ces 4 années créatives et sportives avec Alain Vigneau, responsable du pôle jeunesse des JSA.

Origami, basket, jeux d’opposition, robotique et informatique, journalisme, danse, jardinage, cuisine, arts plastiques… On ne citera pas toutes les activités que les JSA ont proposé durant ces heures de TAP car elles sont bien nombreuses : « Une vingtaine d’activités étaient proposées chaque semaine à 450 enfants. 36 animateurs étaient sur le pont » précise Alain Vigneau. Voilà pour le bilan en chiffres. Pour les enfants, ce sont de sacrés souvenirs qui resteront : « Ces TAP nous ont offert la possibilité de proposer des activités qu’ils n’auraient pas pratiqué par ailleurs » reconnaît Alain. Les enfants le confirment comme Tomy, élève en CM1 à l’école Flornoy : « J’ai découvert le basket en TAP. J’ai adoré du coup je me suis inscrit à cette activité pour l’année prochaine » ! Sa camarade Paola a préféré l’atelier cuisine : « J’ai appris à bien choisir les œufs et ensuite, j’ai découvert qu’on ne devait pas les mettre au frigo » !

Les animateurs ont également vécu une riche expérience avec ces TAP comme l’explique Alain : « Ces ateliers ont permis aux intervenants d’élargir leur éventail de compétences  car certains ont animé de nouvelles activités ».

Une organisation bien huilée a permis la réussite de ce projet TAP : « Nous avons eu une excellente coordination avec le corps enseignant, ce qui nous a facilité la tâche !  Nous avons aussi été très bien accompagnés par le service enfance de la ville de Bordeaux dans la mise en place de ces TAP », précise Alain Vigneau

L’année prochaine, les enfants n’auront plus école le mercredi. Certes, les TAP, c’est fini mais ils auront toujours l’occasion de s’enrichir grâce, notamment, au Centre d’Accueil et de Loisirs du mercredi qui leur réserve de belles activités !

Lire la suite
Paquier et Associés, un partenaire
Paquier et Associés, un partenaire

Depuis plus de 70 ans, ce cabinet d’experts-comptables intervient à Bordeaux pour toutes formes d’entreprises.  Service personnalisé et professionnalisme sont deux maîtres-mots de ce partenaire des JSA.

Que l’on soit une association, une entreprise industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou que l’on soit profession libérale, « Paquier et Associés » intervient dans tous ces registres, sachant s’adapter à chaque situation. Outre ses services en matière de comptabilité, le cabinet propose également ses conseils et stratégie en matière fiscale, juridique et sociale. Il peut également donner un coup de main lors de la création de sa structure, que ce soit pour des conseils informatiques, l’évaluation, la consolidation, l’audit légal et contractuel. Pour répondre à toutes ces prestations, « Paquier et Associés » a su s’entourer d’une vingtaine de collaborateurs.

Ses valeurs ? L’adaptation au client, la réactivité, l’évolution permanente, l’éthique et la déontologie.
Le cabinet a rejoint le club partenaire des JSA par amitié, l’un des associés du cabinet ayant grandi au sein de la Maison de Quartier qu’il souhaite soutenir !

Lire la suite
« Je trouve la planète encore plus belle grâce à nos discussions »
« Je trouve la planète encore plus belle grâce à nos discussions »

Pour la dernière période de TAP, une partie de la classe de CM1/CM2 de l’école Flornoy a suivi Mehdi pour un atelier de réflexion et de création sur la nature et l’environnement. Rencontre avec des amoureux de la nature.

Alix, Cloé, Charlotte, Fleur, Julie, Lily-Rose, Lisa, Tristan et Zoé se retrouvent tous les vendredis après-midi autour de leur animateur Mehdi. Les premières séances de ce cycle ont consisté en une série de débats sur le thème de l’environnement et du développement durable : « On disait un peu tout ce qui nous passait par la tête sur le thème de la nature, raconte Zoé. On se posait des questions comme "qui pense qu’on peut sauver la planète ?" ou "pourquoi aime-t-on la nature", explique-t-elle. Ce qui était bien dans ces discussions, c’est que Medhi nous laissait le temps de nous exprimer. »

La kermesse en ligne de mire

Après cette série de débats, les enfants se sont lancés dans le travail manuel, le but étant de concevoir un stand sur le thème de la nature pour la kermesse de l’école. « Nous inventons et fabriquons des jeux, explique Julie. Par exemple, nous avons réalisé le jeu " échec et Nat’" ; il s’agit d’une maison que nous avons fabriqué dans laquelle il y a un trou où plonger sa main. On peut y piocher 5 questions. Celui qui trouve au moins 4 bonnes réponses a gagné. »

« Nous avons aussi ramassé des feuilles des arbres de la cour de l’école, poursuit Cloé. Nous les avons collées sur chaque face d’un gros dé que nous avons fabriqué. Le joueur, après avoir lancé le dé, doit retrouver l’arbre d’où est tombée la feuille. » Charlotte et Fleur ont imaginé une recherche de gland colorés à retrouver dans un bac à sable.

La nature a su inspirer ces enfants qui viennent avec enthousiasme dans le groupe de Medhi : « Grâce à toutes les discussions que nous avons eues ensemble, je trouve la planète encore plus belle » conclut Fleur.

Le projet photo

De leur côté, Lily-Rose et Alix ont choisi de déambuler dans le quartier avec Marie, appareil photo en main pour capturer quelques images : « Nous avons été inspirée par un projet d’art plastique que notre maîtresse a mis en place. On photographie des lieux que nous allons transformer », explique les apprenties photographes. Ainsi, une fois imprimés, la fontaine près de la bibliothèque verra des poissons volants jaillir de son réservoir, le clocher de l’église sera transformé en fusée… Le résultat de ce projet sera exposé sur le stand Nature de ce groupe, le jour de la kermesse.



 

Lire la suite
26 mai : un déluge d’enthousiasme !
26 mai : un déluge d’enthousiasme !

Malgré des conditions climatiques apocalyptiques, on a réussi à « Bouger, regarder, jouer…participer » tous ensemble le 26 mai ! Retour sur une journée mémorable.

« Cette manifestation a été un succès. On a montré la force de notre association et mis en valeur nos activités malgré les conditions climatiques », se réjouit Thierry Foucaud, directeur des JSA. En effet, ce fût un véritable défi de mener à bien cette journée… Samedi matin dans le jardin de Maître Jean, sous un soleil de plomb, toute l’équipe du pôle enfance était sur les chapeaux de roue pour exposer les multiples trésors réalisés depuis plusieurs mois par les enfants. A quelques mètres de là, tout était prêt pour accueillir le public (buvette, stands d’accueil…). Aux alentours de 12h30, le ciel a commencé à s’assombrir, le vent s’est levé, une pluie torrentielle s’est abattue accompagnée d’éclairs et coups de tonnerre impressionnants. Des tonnelles se sont envolées, et la majeure partie des productions des enfants a terminé ruinée. Mais grâce à la solidarité des équipes des JSA et à leur volonté, beaucoup de ces petits trésors ont pu être sauvés car rapatriés dans le gymnase de Maître Jean.

A ce stade-là de la journée, le sentiment de désolation primait. Mais ce fût de courte durée car finalement, après avoir réorganisé les lieux au sein du gymnase, le public est arrivé. « Nous avons accueilli près de 1500 personnes. Cet événement a permis de mettre en lien toutes les activités de l’association. C’était vraiment une réussite » annonce le directeur des JSA. Pendant que les gymnastes et les danseurs se mettaient en scène, certains étaient au stand cuisine de la Maison des 5 sens, d’autres se faisaient tirer le portrait du côté de la petite enfance avec des accessoires de déguisement, de l’autre côté, les judokas rencontraient Emilie Andéol (championne olympique de Rio en 2016. Cf son interview), les amateurs d’escalade gravissaient le mur… On ne savait plus où donner de la tête à Maître Jean tant l’activité était intense et les démonstrations spectaculaires. Les partenaires des JSA tenaient également un stand où quelques surprises étaient réservées aux visiteurs. Groupama faisait notamment gagner un vélo par tirage au sort !

 Aux alentours de 17h, tout le monde a migré vers la Maison de Quartier pour assister au concert de l’école de musique qui précédait le banquet d’Astérix. Aucun Assurancetourix n’a gâché la fête ! Le bar a ouvert proposant bière locale, sirops et jus bio dans des éco-cup estampillée JSA. Outre ces produits locaux, le tri et la réduction des déchets ont également été respectés.  « On a bien tenu nos engagements, se félicite Medhi responsable de la gestion éco-responsable de l’événement ».

A la fin du repas, place au dance-floor animé par l’orchestre des professeurs de musique qui ont su enflammer la piste et démontrer leur talent.

Rendez-vous maintenant dans deux ans pour la prochaine grande fête des JSA…en espérant que le beau temps sera de la partie cette fois-ci !



 

Lire la suite
Une médaillée d’or à Maître Jean
Une médaillée d’or à Maître Jean

Le 26 mai, toutes les sections sportives des JSA étaient présentes pour présenter leur activité. Celle de judo a eu l’honneur de recevoir sur ses tatamis Emilie Andéol, championne olympique à Rio en 2016. Rencontre avec la médaillée juste avant qu’elle n’affronte les petits judokas des JSA.

Connaissiez-vous les JSA ?
Non, je découvre la structure mais je connaissais déjà Loïc (NDLR : intervenant) et Jean-Michel (NDLR : président de la section). Je trouve le staff génial et l’équipe senior  a fait une saison extra ! Quant aux petits, ils sont au top ! Ils ont hâte qu’on commence les combats d’ailleurs !

Comment avez-vous vécu cette victoire en 2016 ?
Ca été compliqué l’année qui a suivi car j’étais très sollicitée. Vu mon profil, on attendait beaucoup de moi. Maintenant, c’est digéré, c’est une partie de ma vie. J’en commence une nouvelle maintenant !

Où en êtes-vous de votre carrière ?
Ma carrière est entre parenthèse, quasiment terminée. J’ai eu des pépins physiquement. L’année dernière, je n’ai pas du tout fait de judo afin de prendre du recul…un an de réflexion qui m’a amenée au stade bordelais où j’entraîne désormais les jeunes. Je ne vis pas ce choix comme un échec, je suis très heureuse.  J’adore être de l’autre côté et pousser les jeunes judokas à vivre leur rêve.



 

Lire la suite
Une décennie de Pilates !
Une décennie de Pilates !

Cette année, cela fera 10 ans que Cristina Ferreira propose aux adhérents des JSA de se muscler en profondeur grâce à la méthode Pilates ! Genèse de l’arrivée de ce cours dans le programme d’activités de la Maison de Quartier…

En 2008, cette discipline faisait timidement son arrivée en France. Pourtant, elle existait déjà depuis de nombreuses décennies ! Inventée par Joseph Pilates au début du XXème siècle, cette méthode s’est d’abord développée aux Etats-Unis et dans d’autres pays anglophones comme le Canada et l’Angleterre.

En 1998, Cristina enseignait le fitness aux JSA : « J’avais été auparavant professeur de danse. Quand j’ai découvert la méthode Pilates, j’ai retrouvé ce travail intense qui demande une vraie implication pour les pratiquants, explique-t-elle. Le Pilates, c’est une « gym intelligente ». Ses mouvements permettent de mieux affronter le quotidien car il nous apprend à consolider notre corps, à nous muscler en profondeur. Le Pilates, poursuit-elle, rectifie les mauvaises postures, soulage les douleurs chroniques du dos, renforce la sangle abdominal. De plus, la respiration et la concentration amènent une détente certaine ». Conquise par l’intérêt de cette discipline, Cristina souhaite l’intégrer dans le programme d’activités des JSA. « Notre directrice de l’époque, Marie-Noëlle Lopenague a accepté et m’a fait confiance. Je ne la remercierai jamais assez pour cela », raconte-t-elle.

En mars 2007, Cristina et sa collègue Véronique Solvar ouvrent les premier cours jusqu’en juin. « C’était  un test.  Et il a été concluant, nous avons pu mettre en place l’activité  à la rentrée suivante, en septembre 2007 avec une organisation particulière. Nous avons proposé des groupes de niveaux avec des jours et horaires précis. Ainsi, cela permettait de créer une cohésion dans chaque groupe et d’évoluer rapidement, explique la professeure. Ces cours composés de 12 personnes maximum nous ont permis de personnaliser notre enseignement. »

La première année, 7 cours sont proposés… Dix ans plus tard, ils sont 21 à accueillir 241 adhérents ! Pour célébrer cette décennie, Cristina et ses 4 collègues enseignantes de la discipline (Brigitte, Karine, Marie et Valérie)  proposeront aux élèves de Pilates des JSA une petite fête le jeudi 28 juin avec un grand cours à 19h dans la salle Claude Barbier qui sera suivi d’un apéritif offert par les JSA (si vous souhaitez y participer, pensez à vous inscrire avant le 21 juin).

Lire la suite
Un partenaire populaire
Un partenaire populaire

La Banque populaire soutient les JSA depuis de nombreuses années, apportant son appui à la plupart des actions de l’association. Quand le « club partenaire » a vu le jour, le groupe bancaire mutualiste a naturellement rejoint celui-ci. Richard Grasselly, directeur de l’agence de Mérignac centre répond à nos questions :

Quelle est votre histoire avec la Banque Populaire ?
J'ai intégré la Banque Populaire en 1997 puis effectué plusieurs missions en contact avec notre clientèle de proximité, avant de prendre la Direction de trois agences successivement dans notre département. Je cherchais une entreprise régionale, bien implantée sur son territoire, j'ai découvert en outre des valeurs humaines et un esprit coopératif bien loin des multinationales, c'est important d'être fier de représenter son entreprise au quotidien.

Comment avez-vous connu les JSA ?
Lorsque je découvre mon bureau à mon arrivée à Mérignac il y a un an, un t-shirt des Jsa est installé sur le porte manteau ! Je prends contact assez rapidement avec les interlocuteurs et découvre l'histoire d'une collaboration de plus de douze ans avec la Banque Populaire.

Pourquoi avez-vous accepté de devenir partenaire des JSA ? Monsieur Foucaud m'a présenté son projet et c'est tout naturellement que notre établissement a souhaité s'engager pour soutenir cette démarche et encrer encore un peu plus notre collaboration en devenant partenaire de l'association JSA.

Lire la suite
Le 26 mai, les sections sportives des JSA vont vous faire bouger !
Le 26 mai, les sections sportives des JSA vont vous faire bouger !

Bouger, regarder, jouer…participer ! Voilà ce que les JSA attendront de leurs visiteurs pour la grande fête du 26 mai ! Les sections sportives de l’association se concentreront sur le verbe…bouger !

Du côté du judo et de l’aïkido


La championne olympique de judo à Rio en 2016, Emilie Andéol, sera présente pour une séance de dédicace ! Sa présence représente un véritable événement pour cette journée du 26 mai ! Originaire de Marcheprime, cette judokate avait surpris tout le monde en 2016 lors des jeux olympiques de Rio. Ne faisant pas partie des favorites, elle avait pourtant remporté la médaille d’or suite à un combat contre la championne olympique en titre, la Cubaine Idalys Ortiz. Depuis, la judokate a malheureusement souffert de problèmes aux genoux qui l’ont empêchée de poursuivre son ascension…momentanément sûrement !

A côté d’Emilie Andéol, les enfants licenciés en judo s’entraîneront et feront quelques démonstrations. La section présentera en continu une vidéo retraçant l’épopée de l’équipe senior médaillée de bronze aux championnats de France 2ème division.

Discipline physique et morale complète, l’aïkido permet d’acquérir une parfaite maîtrise de soi tout en assurant un développement harmonieux du corps. Venez tester cette discipline le 26 mai! Les intervenants et leurs élèves vous proposeront des démonstrations et des temps d’initiation toute l’après-midi.

Du côté du karaté et du taï-chi

Les élèves de la section viendront faire quelques démonstrations d’enchaînements de technique, seul et avec un partenaire. Ils présenteront des « katas » (ensemble de techniques codifiées avec des déplacements multidirectionnels) et des assauts (combats avec protections réglementaires).

Un stand proposera des informations sur cette discipline, son histoire et comment elle est pratiquée aux JSA. Les visiteurs pourront participer à un quizz sur le karaté.

Et si vous voulez recentrer votre attention, mieux faire circuler votre énergie et retrouver un peu de calme, venez tester un cours de taï-chi ! Des démonstrations ponctueront l’après-midi.

Du côté du volley

Des démonstrations et jeux autour du filet seront proposés toute l’après-midi. « En volley-vous à St Augustin » en venant tester et échanger quelques balles avec des joueurs du championnat national !

Du côté du basket, de l’escalade, du tennis et du vovinam viet-vo-dao…

Des démonstrations et initiations seront proposées toute l’après-midi de 13h 30 à 17h. Venez marquer des paniers, affronter votre vertige, faire quelques revers et tester votre souplesse grâce aux défis que vous aurez à relever !

 

Lire la suite
Demandez l’programme !
Demandez l’programme !

Bouger, regarder, jouer…participer ! Tels seront les maître-mots de cette journée du 26 mai qui sera participative, interactive, joyeuse et dessinée ! La BD constituera le thème de ces quelques heures qui resteront, à coup sûr, dans la mémoire collective des JSA ! En voici le programme détaillé.

Du côté du pôle enfance…
Placée sous le signe de la bande dessinée car ce 9ème art fédère autant les petits que les grands, cette journée du 26 mai sera une vitrine du savoir-faire des JSA comme l’explique Thierry Foucaud, directeur des JSA : « Nous souhaitons mettre en valeur nos compétences et le travail effectué quotidiennement par les bénévoles et les professionnels de l’association ».

Une exposition interactive sur le thème de la BD habillera le jardin de Maître Jean et montrera tout le talent du pôle enfance : expo pop’up, atelier arty’stick du LAB avec réalisation sur place de stickers sous forme de bulles, exposition d’une maison de schtroumpf et de personnages de BD grandeur nature, mise en place d’un photomaton qui permettra aux visiteurs de se faire tirer le portrait avec Obélix ou Marsupilami, distribution d’accessoires de déguisement réalisés à l’atelier des petites mains…Le thème de la bande dessinée a su inspirer tous les animateurs qui œuvrent avec les enfants depuis des semaines sur ce thème.

Les enfants ont également apprivoisé Augustin Le Lapin, la mascotte de cette journée. Tous les mercredis, sous forme d’escape game, ils sont invités à l’aider à remettre de l’ordre dans l’univers des bandes dessinées qu’un méchant a perturbé. Le final de ce grand jeu se tiendra le 26 mai.

Toute l’après-midi, une structure gonflable, des jeux et ateliers seront proposés aux enfants notamment du côté des sections sportives (cf article un peu plus bas).

Puis le soir, pendant que Papa et/ou Maman festoieront au banquet d’Astérix, les enfants se retrouveront tous à la grande Boum des JSA ! Trois ambiances leur seront proposées : les amateurs de dance-floor pourront se retrouver autour des DJ anims, les geeks auront leur espace jeux vidéo et les enfants qui rechercheront plus de calme pourront bouquiner tranquillement ou s’affronter autour de jeux vidéo.


Du côté du pôle culturel

Coin lecture et coin numérique
Un espace cosy et douillet sera installé sous les arbres de Maître Jean pour une petite pause lecture de BD ! Juste à côté, place au numérique en partenariat avec la bibliothèque Jean de La Ville de Mirmont! Les participants auront l’occasion de concevoir leur propre bande dessinée qui sera ensuite numérisée. Palettes graphiques et tablettes permettront ces prouesses digitales !

Bruno Loth, auteur de bande dessinée viendra présenter ses derniers ouvrages.

Bio express

Bruno Loth évoluait dans le monde de la publicité avant de devenir dessinateur et scénariste. Faute de maison d’éditions, il a créé la sienne afin de publier ses premiers ouvrages. Née en 2006, « Libre d’images » a ainsi permis la sortie d’Ermo, Apprenti ou encore Ouvrier, des BD qui racontent l’histoire de personnages lors d’événements qui ont marqué l’Histoire comme la Guerre d’Espagne ou encore la Seconde Guerre mondiale. Brunot Loth travaille avec son fils que les enfants des JSA connaissent bien puisqu’il s’agit de Corentin, l’animateur ! Ce dernier est le coloriste des dessins de son père.

Un peu plus loin, une scène sera installée pour permettre aux gymnastes et danseurs des JSA de faire quelques représentations de leurs dernières prouesses et chorégraphies. Toutes les heures, le groupe d’ados du cours de gym sera sur scène. Aux alentours de 15h30, un spectacle sera présenté par les cours de danse classique, modern’jazz et de gym. Des mini-cours de danse seront également proposés toute l’après-midi. Un parcours de gym conçu pour les maternelles sera installé et ouvert à tous.


Du côté de l’école de musique.

Tous les ans, l’école de musique organise son concert de fin d’année afin de mettre en scène les progrès de ses élèves. Pour cette saison 2018/2018, ce concert tant attendu se déroulera le samedi 26 juin à l’occasion de Bouger, regarder, jouer…participer !

Toute l’année, un échange s’est déroulé entre l’école de musique des JSA et celle de St Caprais. Le 26 mai, les jeunes musiciens des deux écoles seront sur la même scène pour présenter quelques morceaux travaillés en commun.

La chorale des JSA et celle de l’école Dante Alighieri feront également partition commune. Elles présenteront deux chansons dont l’une illustrera une démonstration de gymnastique !

Aux alentours de 19h, ce seront les professeurs de l’école de musique qui investiront la scène pour un « Apéro-jazz » avec de belles reprises comme « So what » de Miles Davis ou encore « Yesterdays » de John Kern.

Viendra l’heure du banquet d’Astérix ! Une fois le moment du dessert arrivé, les professeurs de l’école de musique reviendront sur scène pour un concert aux airs pop-rock-variété.  

L’association Saint Augustin 2015 est partenaire de cet événement. Leur traditionnelle fête de printemps, qui se tiendra le 25 mai après-midi et le 26 mai matin, fera écho à Bouger, regarder, jouer…participer ! en reprenant le thème de la bande dessinée. Et le jour J, ils seront évidemment présents en tant qu’acteur du quartier et amis fidèles des JSA !

Alors on se retrouve tous au stade Maître Jean le samedi 26 mai à partir de 13h30 ! Venez vivre cette journée exceptionnelle, déguisés sur le thème de la bande-dessinée ! De Lucky Luke à Tintin en passant par Astérix et Obélix, vous aurez l’embarras du choix pour vous glisser dans la peau d’un de vos personnages préférés !


 

Lire la suite
Portrait d’une jeune karatékate, Julie Léonard
Portrait d’une jeune karatékate, Julie Léonard

L’humilité étant une des grandes qualités martiales, il est tout naturel que les JSA karaté aient souvent préféré rester discrets jusqu’à maintenant ! Toutefois, inspirée par une jeune, mais fougueuse adhérente, et forte de ses nombreux résultats en compétition, la section a souhaité vous faire connaître cette jeune pratiquante.

Il en est des sportifs comme des enfants ! Il faut les comprendre, les éduquer, communiquer avec eux et surtout leur donner la meilleure chance possible pour leur plus belle réussite. Ainsi, ils vous gonfleront d’orgueil. Julie Léonard est faite de ce bois-là !

Non contente de pratiquer la danse et le rugby, cette jeune ceinture bleue de 14 ans s’est inscrite au JSA karaté en septembre 2013. Toujours souriante et d’humeur égale, elle a su s’intégrer parfaitement dans le groupe jusqu’à en devenir l’un des éléments les plus dynamiques et les plus exemplaires ce qui, depuis 3 saisons, l’a conforté régulièrement sur les podiums Girondins et Aquitains. Etonnamment volontaire à l’effort pour une enfant de son âge, Julie est restée motivée malgré une discipline parfois lourde et les entraînements souvent rudes de ses professeurs qui ont cru en elle.

Là où certains viennent naturellement pour s’amuser, Julie est devenue un pilier du groupe par son dynamisme et son assiduité. Sa belle régularité s’est vu payée de retour tant en compétition kata qu’en combat.

Depuis cette saison, Julie a intégré l’équipe féminine de la Nouvelle Région Aquitaine avec laquelle elle a terminé 3ème au Championnat de France des Ligues le 17 février à Chalons en Champagne. C’est là le signe d’une belle représentation pour les JSA !

Malgré ses précédentes participations à la Coupe de France 2016 et aux Championnats de France 2017, où elle a été éliminée dès les premiers tours, Julie s’est encore et de nouveau qualifiée pour le championnat de France combat « Minimes » qui aura lieu le 28 avril à Clermont-Ferrand. En effet, pour devoir accéder à ce niveau-là de la compétition, elle a terminé 1ère au Championnat Nouvelle Région Aquitaine à Coulounieix-Chamiers le 3 mars dernier.
C’est bien là le signe d’une volonté forte, d’une détermination qui la portera haut et loin et d’un esprit qui défie les échecs.

Fierté de ses professeurs et du président de la section, cette dernière se fait donc un immense plaisir de vous l’avoir présentée ! Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite, nous la remercions de tout cœur pour sa réussite et pour avoir été le réceptacle parfait des cours que lui ont prodigués ses professeurs.
Si les mots honorent l’attitude de Julie, si son comportement est celui d’une bonne pratiquante, la section JSA karaté tient à lui rendre ce qui lui appartient et à lui montrer son soutien.

Lire la suite


Actualités



Evènements

  • Vacances d'été 2018

    Retrouvez tous nos programmes pour les vacances d'été  : - Programme PS Maternelles - Programme MS et GS Maternelles - Programme Elementaire ...

  • Spectacle de Gym

    Retrouvez nos gymnastes JSA à partir du CP pour un grand spectacle de fin d'année ! Le mercredi 20 juin à 19h Salle Claude Barbier ...

  • Bouger, regarder, jouer…Participer !

    13h30 : ouverture du salon Entrée Libre de 13h30 à 20h30 Réservation soirée Banquet d’Asterix et la Boum d’Assurancetourix ...


Tous les évènements