Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Toutes les actualités

La reine des agrés
La reine des agrés

Elle ne pensait être que de passage, cela fait finalement 27 ans qu’elle est aux JSA ! Fabienne, la responsable du pôle gym, la bretonne des JSA, nous raconte son parcours…

« Je viens de Vannes. Je suis ensuite partie suivre mes  études de STAPS à Poitiers pensant devenir professeur de sport. En 1992, j’ai choisi de faire mon stage à Bordeaux car j’aimais bien cette ville. Les JSA m’ont accueillie pour un mois…Je ne suis finalement jamais partie et suis devenue éducatrice sportive » ! Marie-Noëlle Lopenague, la directrice de l’époque, avait en effet proposé à Fabienne un contrat d’apprentissage suite à son stage, ce qu’elle a accepté sans hésiter : « L’ambiance était tellement bonne ! Ce qui m’attirait aussi aux JSA, c’était la possibilité de vivre différentes expériences ». Egalement animatrice, Fabienne enchaînait les séjours et ses cours de gym rendant ainsi impossible une routine. «Aussi, précise-t-elle, ce qui est intéressant ici ce sont les échanges entre les différents intervenants que nous sommes. Pour préparer le gala par exemple, je travaille en collaboration avec les professeurs de l’école de musique. Ce sont toujours des projets communs et c’est une des richesses de cette maison » !

Un de ses meilleurs souvenirs, ce sont les échanges qu’elle organisait avec un club de gym breton. Cela a duré quatre ans. « Elles venaient aux vacances de Pâques et nous, nous y allions à la Toussaint, se souvient-elle. Des mamans de mes élèves d’aujourd’hui participaient à ces séjours » ! En 27 ans, Fabienne aura vu passer deux générations de gymnastes. « Je ne vois pas le temps passer ! Un jour, je donne un cours à des élèves de six ans et le lendemain, ils en ont 18 et je n’ai rien vu venir ! »

Elle-même a commencé la gymnastique à 6 ans et cette activité est rapidement devenue une passion qu’elle a su transmettre à ses trois filles, Morgane, Manaïg et Maëllen : « Elles ont commencé la gym aux JSA. Ce n’était pas évident de les avoir dans mes cours car j’avais du mal à les considérer comme des élèves ! J’avais tendance à être plus exigeante avec elles. Et puis ce n’est pas évident de transmettre sa passion à ses enfants, mais visiblement, j’ai réussi ! ». Aujourd’hui, ses trois filles sont de brillantes gymnastes qui évoluent au SPUC de Pessac. Toujours attachées aux JSA, elles rejoignent chaque fin de gala pour un véritable bouquet final qui coupe le souffle à tous les spectateurs ! « Le prochain se déroulera en 2020 précise Fabienne. Cette année, ce sont les maternelles qui feront leur spectacle le 25 mai »…un jour qui sera riche en émotion pour tout le monde ! « On reçoit tellement d’amour dans ce métier, tellement de reconnaissance. C’est une chance » conclut la prof de gym !

 

Lire la suite
Les vacances de printemps aux JSA.
Les vacances de printemps aux JSA.

Pas le temps de s’ennuyer aux JSA pour les prochaines vacances ! Pendant que les parents travaillent, certains enfants profiteront d’une riche programmation pour leurs journées au centre de loisirs, d’autres partiront en colonie pour le séjour « fun et nature » pendant que de petits gymnastes rejoindront Fabienne pour son stage de gym.

Les RDV du CAL (Centre d’Accueil et de Loisirs)
Du côté du CAL des maternelles, c’est Cathy qui sera responsable du centre la première semaine. Ophélie prendra son relais la seconde après avoir passé une semaine en tant qu’animatrice au séjour « fun et nature » dirigée par Frédérique. « Les belles et les bêtes » sont au programme de la première semaine. Cathy et ses animateurs ont prévu une sortie à la ferme de Gipon à Bazas. La seconde semaine, Ophélie fera vivre aux petits une semaine sur le thème du « printemps de la poésie ».

Du côté des élémentaires, c’est Nicolas qui dirigera la première semaine avant d’être relayé par Marine. Lui a conçu une programmation sur le thème des « bourgeons et plantations » avec notamment une sortie à l’éco-site du Bourghail et une autre au parc Mandavit. Marine embarquera les enfants dans l’univers des jeux vidéo. Une sortie au laser quest et des tournois feront oublier l’école le temps d’une semaine !

Les gymnastes ont RDV avec Fabienne…
Fabienne et  ses petites gymnastes déambuleront entre les tapis, les agrès et les poutres du 15 au 17 avril pour perfectionner leurs compétences gymniques. Une sortie à « Trampoline parc » est prévue pour au début de ce stage pour souder cette joyeuse équipe de gymnastes ! Stéhelin au SPUC de Pessac.

Les p’tits grimpeurs ont RDV avec Noé !
Les enfants entre 8et 12 ans inscrits à l’escalade vont pouvoir se perfectionner du 23 au 26 avril de 14h à 16h30. Plusieurs points techniques seront travaillés ainsi que des manipulations de cordes. Le stage se terminera par une session de bloc qui permettra aux petits grimpeurs  de s’entraîner sur des mouvements spécifiques à cette discipline. Ce stage se déroulera au Climb Up de Mérignac.

Un séjour toujours aussi fun et nature à Commensacq…
Et pendant ce temps-là, dans les landes, 24 enfants du CP à la 6ème vivront 5 jours de dépaysement total en compagnie de Fred, Hugo, Genna, Mehdi et Ophélie. Fabrication de cabanes, courses d’orientation, accrobranche, canoé et veillées entre copains sont au programme de ce séjour adoré des enfants !

 

Lire la suite
Des partenaires prévoyants
Des partenaires prévoyants

Marchons contre les maladies rares avec la Fondation Groupama

Cela fera bientôt 10 ans qu’a été créée la fondation Groupama dont l’objectif est de vaincre les maladies rares notamment grâce aux marches solidaires.
Chaque premier dimanche du mois de juin, la fondation Groupama organise aux quatre coins de la France, les marches solidaires.


L’objectif de celles-ci n’est pas le défi sportif mais plutôt la sensibilisation de la population aux maladies rares et la récolte de fonds pour soutenir la recherche. Chaque marcheur soutient une association ou un chercheur de sa région. En 2018, 24 916 marcheurs ont permis de récolter en tout 296 235,41€ pour soutenir 55 associations et pour accompagner deux chercheurs.

En Gironde, la prochaine balade solidaire se tiendra au château de Vertheuil. Le rendez-vous est fixé à 8h30 le dimanche 2 juin devant l’abbatiale. Trois parcours sont au programme : 1,2km ; 6 km ou 12km. Le parcours de 1,2km est ouvert aux personnes à mobilité réduite. La participation à la marche s’élève à 5€ (gratuit pour les moins de 12 ans). Les bénéfices de cette marche seront reversés à la recherche contre les cancers pédiatriques.

Plus d’infos en cliquant sur ce lien :
http://www.fondation-groupama.com/nos-actions-en-region/les-balades-solidaires/


Pavillon Prévoyance

Comme toute mutuelle, « Pavillon prévoyance » se soucie du bien-être et de la bonne santé de tous. Elle a ainsi participé à la rédaction du Guide C.O.D.E santé.
Composé de 28 pages, ce guide téléchargeable sur le site de Pavillon Prévoyance (lien ci-dessous) a pour objectif d’illustrer le Sport-Santé à travers la prévention, les recommandations, les pratiques, le lien social avec la participation des différents acteurs concernés. Quels sont les bénéfices de la pratique d’une activité sportive notamment en cas de pathologies chroniques ? Quelles sont les recommandations en cas de canicule, de grand froid ou encore de pic de pollution ? Une fois ce guide entre vos mains, vous n’hésiterez plus à enfiler vos baskets !

Guide téléchargeable en cliquant sur ce lien :
https://www.pavillon-prevoyance.fr/sites/pp/files/lc_sport_sante_2018_guide_bdplanches.pdf

 

Lire la suite
« J’ai l’esprit de compétition » !
« J’ai l’esprit de compétition » !

Julie Léonard a 14 ans. En 5 ans de pratique du karaté, elle a déjà atteint la troisième place d’un podium. C’était le 9 février dernier à Paris, lors de la coupe de France de karaté-combiné. Rencontre avec la petite championne du dojo des JSA !

Qu’est-ce qui t’a amenée vers le karaté ?
J’avais environ 8 ans quand j’ai commencé. J’étais partie pour faire du judo mais j’ai choisi d’essayer le karaté. J’ai tout de suite accroché !

Tu peux nous expliquer ce qu’est le karaté-combiné ?
C’est un mélange entre les katas, des enchaînements de techniques, et des combats contre une personne.

Tu as toujours voulu faire de la compétition ?
Mes professeurs me l’ont proposé et j’ai tout de suite accepté car j’ai l’esprit de compétition, je n’aime pas perdre !

Pensais-tu atteindre le podium pour cette première coupe de France de combiné ?
C’était dur à imaginer ! Je me disais qu’il fallait que je montre que j’étais là, j’espérais une médaille. J’étais très contente d’arriver troisième et je remercie mes professeurs car ils m’ont poussée à aller jusque-là !

Quels sont tes prochains objectifs ?
Je vais participer le 6 avril, aux championnats de France de katas car j’ai fini 3ème aux inter-régionaux. Et le 27 avril, ce seront les championnats de France combat car je suis arrivée première aux inter-régionaux. Là, mon objectif, c’est de passer quelques tours, d’aller le plus loin possible toujours avec les encouragements de mes professeurs et de mes parents !

 

Lire la suite
Les recettes et spécialités de deux de nos partenaires cuisiniers !
Les recettes et spécialités de deux de nos partenaires cuisiniers !

 « Le meltin’potes » et la boulangerie « l’atelier du pain » sont deux des partenaires gastronomes des JSA ! Ils nous livrent une recette et leurs spécialités pour démarrer le printemps avec gourmandise !

Quand le printemps pointe le bout de son nez, « l’atelier du pain » ressort ses assiettes de crudités. « En hiver, nous proposons nos sandwichs chauds, les baguettines et paninis maison, mais dès que le beau temps revient, ce sont des assiettes de crudités que nous proposons pour les déjeuners », explique Mme Lazzaro. Composées de produits frais cuisinés le matin-même, ces assiettes sont enrichies d’un morceau de pain frais de la boulangerie. Quant aux desserts, la spécialité de la maison, c’est la fameuse « tarte aux pommes de Lilly » qui fait fureur : « Il s’agit de la recette de ma grand-mère telle qu’elle nous la cuisinait quand j’étais petite, précise la responsable de ce commerce. On garde la recette secrète » ! Composée de pâte feuilletée,  cette pâtisserie est une des gourmandises phare du quartier.

Un peu plus loin, au Meltin’Potes, on propose en ce moment, en plat du jour, des tagliatelles d’encornets avec risotto de riz interdit et sa crème de chorizo. « C’est une suggestion du chef, précise Philippe Elbaz, le patron des lieux. Pas sûr qu’on propose ce plat encore la semaine prochaine mais nous vous livrons la recette ». Sortez vos crayons, voici comment réaliser ce délicieux plat chez soi :

Recette des tagliatelles d’encornets avec risotto de riz interdit et sa crème de chorizo
Ingrédients pour le risotto :
200g de riz vénéré (riz noir)
450g de bouillon de volaille
Un petit oignon
Un petit morceau de parmigiano reggiano (pour le dressage)

Ingrédients pour la crème de chorizo
50g de chorizo un peu piquant
250g de crème liquide
½ petit oignon

Ingrédients pour les encornets
400g d’encornets nettoyés (prendre soin d’enlever le bec de la tête)
50g de petits pois frais
Un poivron rouge

1ère étape : le risotto
Hacher l’oignon et le faire revenir avec du beurre. Ajouter le riz et le faire nacrer (il faut qu’il devienne brillant). Mouiller avec le bouillon de volaille et laisser cuire, avec une noix de beurre,  à couvert jusqu’à absorption du bouillon.

2ème étape : réalisation de la crème de chorizo
Hacher l’oignon. Eplucher le chorizo et le couper grossièrement en cubes. Faire revenir le tout dans une casserole jusqu’à coloration. Mouiller avec la crème liquide. Faire bouillir la crème quelques minutes puis mixer le tout.

3ème étape : préparation des encornets
Ouvrir les encornets. Les couper en fines lamelles de la taille de tagliatelles.
Faire blanchir les petits pois. Réserver.
Couper le poivron en petits dés. Faire revenir dans de l’huile d’olive. Réserver.
Faire revenir les encornets à feu vif dans un filet d’huile d’olive jusqu’à ce que ça crépite. Saler et poivrer.
A la fin de cette poêlée, ajouter les poivrons et les petits pois.

Dressage de l’assiette
Faire réchauffer le tout.
Dans une assiette creuse, mettre l’équivalant de 3 cuillères à soupe de risotto dans un emporte-pièce. Verser la crème de chorizo autour et dresser la poêlée d’encornets avec les petits pois et le poivron
Ajouter quelques copeaux de parmesan et un brin de persil pour la décoration.

Lire la suite
De la compta au code binaire
De la compta au code binaire

Responsable administratif et financier des JSA, Philippe Bozzani est aussi le « Monsieur Informatique » des JSA. Rencontre avec un homme aux multiples casquettes !

« En septembre prochain, cela fera 23 ans que je suis aux JSA. Quand je suis arrivé, j’ai modernisé la compatibilité en mettant en place toutes les procédures en la matière. J’ai également développé le parc informatique, explique-t-il. Il faut dire qu’il n’y avait alors qu’un ordinateur ! On en a rapidement acheté un deuxième. Aujourd’hui, on en compte une vingtaine, tous les salariés ayant le leur ».

Engagé comme gestionnaire administratif et financier, Philippe a rapidement enfilé la casquette de responsable informatique. Il faut dire que les ordinateurs n’ont aucun secret pour lui : « C’est une passion depuis bien longtemps ! J’ai eu mon premier ordinateur au début des années 80.  C’était un commodor, puis j’ai eu un atari, le ZX81 et mon premier PC par la suite. Je me suis amusé à le démonter pour comprendre son fonctionnement et pour le bidouiller moi-même. J’aime comprendre comment fonctionnent les choses ». Même la mécanique n’a aucun secret pour ce Mc Gyver qui, au lieu de faire changer le moteur de sa voiture par un garagiste, a pris le temps durant deux années pour faire redémarrer sa voiture lui-même, démontant le moteur, commandant des  pièces en Angleterre. « C’est vrai que je suis un touche-à-tout, féru du DIY (NDLR : Do It Yourself) ».

Aux JSA, outre sa gestion du budget de l’association, ses compétences le poussent à optimiser tout ce qu’il peut notamment le logiciel de gestion des adhérents qu’il a su faire évoluer au fil des années pour le rendre plus intuitif et facile d’accès. Bientôt, c’est le « fullweb » qui va être mis en place : « Avec ce nouveau système, les adhérents pourront s’inscrire en ligne, régler leurs factures, imprimer celles-ci. Les animateurs pourront mettre à jour les fiches de présence des enfants plus facilement. Cela va être une petite révolution dans le fonctionnement administratif de la Maison de Quartier ». Une petite révolution qui verra bientôt le jour !...

 

Lire la suite
Cap sur les montagnes !
Cap sur les montagnes !

Maxime Ugaglia est directeur technique de la section escalade qui réunit les JSA et l’Union St Bruno. Il nous parle de celle-ci, de son histoire, de son évolution.

Quelle est l’histoire de l’union entre les deux maisons de quartier pour créer cette section escalade ?
Elle existe depuis 2010. A cette époque, je travaillais pour l’Union St Bruno. Les JSA cherchaient quelqu’un pour encadrer leur propre activité escalade. Matthieu est arrivé. Au bout de deux ans, nous avons décidé d’unir les deux groupes pour mutualiser nos moyens.

Où grimpiez-vous alors ?
Sur le mur d’escalade de la caserne d’Ornano et sur celui de l’établissement scolaire Tivoli. Parfois, nous allions aussi à Ste Marie de la Bastide mais ça faisait loin ! En réunissant nos deux sections, nous avons pu nous donner les moyens de construire notre propre mur sur le site de Maître Jean. C’est Matthieu et moi qui nous sommes attelés à la tâche. Cela nous a pris cinq ans. Il était terminé en 2015. Aujourd’hui, nous modifions quotidiennement les voies et les blocs. C’est assez long, hier par exemple, cela nous a pris 6h car il faut dévisser les prises, les nettoyer et les replacer de manière cohérente.

Combien d’adhérents comptez-vous dans la section JSA-USB ?
Nous avons 305 adhérents au total dont 226 jeunes et 75 adultes.

Outre le mur de Maître Jean et parfois celui de Tivoli, vous grimpez parfois en pleine nature ?
En effet, nous organisons souvent des sorties durant les week-ends. Avec les enfants, nous allons souvent dans le Périgord, avec les ados et les adultes, nous poussons un peu plus loin vers les Pyrénées et bientôt, nous allons même aller jusqu’à Marseille pour grimper dans les Calanques !

Vous proposez une nouveauté cette année du point de vue des sorties…
Oui c’est vrai ! Nous sommes affiliés à la Fédération Française Montagne et Escalade et c’est pourquoi nous allons développer nos sorties en montagne. Nicolas Burgho est un bénévole qui nous a rejoints récemment. Il est spécialisé dans ce type d’activité et a organisé une première sortie en raquette avec nuit dans un refuge il y a 15 jours près du lac d’Ayous. Il y en aura d’autres prochainement.

Vous avez également une nouveauté du point de vue des labels !...
Effectivement, nous venons d’obtenir le label mini-performance qui signifie que nous sommes reconnus pour nos compétences à enseigner l’escalade aux enfants de 4 à 13 ans. Sur 1100 clubs en France, nous ne sommes que 25 à l’avoir obtenu, c’est une belle reconnaissance !

 

Lire la suite
Exposition Bernard Bourgeois
Exposition Bernard Bourgeois

Bernard Bourgeois, après des études d’architecture commencées en 1969, et concrétisées par le diplôme et le prix de l’Institut de France et de l’académie des Beaux Arts, a mené un parcours d’une quarantaine d’années de réalisations diverses dans la Nouvelle Aquitaine. Durant ses années professionnelles les intentions artistiques se sont forgées tant pour le dessin, la peinture et la sculpture. Celle-ci, représentée largement au sein de cette exposition, se décline en «pronostères », mot de l’enfance , très inventive déjà.
Les dessins, d’inspiration vénitienne ou de relevés in situ de façades remarquables, forment un ensemble de représentations plus classiques.
Les peintures sont le fruitde l’imaginaire très foisonnant, elles suggèrent des itinéraires et des signes au milieu de contrées colorées et colonisées suivant des axes s ordonnés et hiérarchisés.
La démarche de création est nourrie de références telles que Calder, Gaudi, Wright, Schiele, Otto Wagner...
Bernard a déjà exposé depuis une dizaine d’années seul ou en compagnie d’autres artistes dans des lieux tels que le Garage Moderne à Bordeaux, à Nantes: «un jardin, un artiste », à la Mothe saint Heray, à l’Orangerie, deux fois «dirigeable »,à la médiathèque Belcier, « terra incognito » ainsi que dans d’autres lieux privés d’exposition.

L’exposition de Saint Augustin représente tout le panel des créations de Bernard Bourgeois.
En conclusion une exposition consacrée aux dessins classiques, imaginaires, architecturaux, assortis de tableaux et cartes ouvrant sur de multiples possibles ainsi que de sculptures, chevaliers gardiens du lieu, figures fières ou perplexes.
La maison des cinq sens et le créateur seraient très heureux de vous rencontrer autour de fragment d’univers.

Exposition "Des inventions, morceaux choisis" de Bernard Bourgeois
du 4 au 23 mars 2019
Inauguration le jeudi 7 mars à 18h30 à la Maison des 5 sens



 

Lire la suite
Le séjour au ski des JSA : une histoire de presque 40 ans.
Le séjour au ski des JSA : une histoire de presque 40 ans.

Jean-Louis David, maire du quartier St Augustin, a été le premier directeur des JSA. Il a connu les tout premiers séjours au ski. Presque 40 ans que les jeunes de St Aug glissent sur les pentes enneigées. Retour sur une belle histoire de sport et de solidarité.

« Avec Marie-Noëlle Lopenague qui était alors directrice adjointe, on organisait déjà des séjours durant les vacances d’été et de printemps. On s’est dit que ça vaudrait peut-être le coup de mettre ça en place en hiver » raconte Jean-Louis  David. Qu’à cela ne tienne, avec le soutien logistique de l’association Arlac-Solférino dont faisait notamment partie le maître d’école Denis Géron, les premiers séjours ont démarré à l’aube des années 80 : « Nous partions à Ste Marie de Campan, en bas de La Mongie avec toute une équipe de bénévoles composée de profs de sport des JSA, de nous et de maîtres d’école, se souvient Jean-Louis David. On partait avec un bus rempli, il y avait 55 enfants qui venaient de la gym, du basket ou encore de l’école de musique. C’était un joyeux mélange » !

Le succès de ces séjours a été immédiat. « Ce séjour au ski était attendu autant par les adultes encadrants que par les enfants, raconte Jean-Louis David. C’était l’occasion pour certains enfants de voir la montagne et la neige pour la première fois. Nous avions mis en place un fond spécial d’aide aux familles pour permettre aux plus défavorisés du quartier de participer au séjour. Une fois sur place, pour certains enfants, c’était impressionnant de découvrir ces paysages enneigés! Je me souviens d’un qui, en descendant du bus, prêt à skier, m’a dit le regard inquiet « je pense que je vais plutôt faire une petite balade ! Je me suis régalé pendant toutes ces années » conclut-il. Alain Vigneau a rejoint l’équipe encadrant ces séjours en 1989. « On allait souvent dans les Alpes dans les années 90, à St Gervais, Chambéry… On roulait toute la nuit. Puis, on a découvert les stations espagnoles, accueillantes et conviviales ! » Depuis ces années 80/90, l’équipe encadrant les enfants s’est professionnalisée. Elle est composée désormais d’éducateurs sportifs dont Hugo Lopenague qui dirige désormais ces séjours depuis plusieurs années. Le prochain débute le 17 février…de bons souvenirs à fabriquer en perspective !

 

Lire la suite
Les JSA et les écoles main dans la main avec les IMS
Les JSA et les écoles main dans la main avec les IMS

Depuis 35 ans, des éducateurs sportifs des JSA proposent des séances de sport pendant le temps scolaire auprès des écoles du quartier. Ces IMS (intervention en milieu scolaire) sont une riche collaboration comme en témoigne Mme Lefeuvre enseignante à Ste Monique.

« En tant qu’enseignant, on est censé être compétent dans tous les domaines. Mais forcément, il y en a certains qu’on maîtrise moins que d’autres » constate l’enseignante en CM1/CM2 de Ste Monique. Ce peut être le cas du sport ! Heureusement, les écoles du quartier ont la chance de bénéficier du savoir-faire et du matériel des JSA. Plusieurs fois par semaine, Gilles, Alain et Fabienne,  éducateurs sportifs des JSA, interviennent auprès de classes des écoles du quartier : « une chance  pour les élèves »  reconnaît Mme Lefeuvre. Athlétisme, basket et gymnastique sont ainsi enseignés plusieurs fois par semaine aux élèves des écoles Flornoy, Alphonse Dupeux, Bel Air, Ste Monique et Ste Thérèse dans les locaux des JSA. « Pour ces interventions, nous avons été agrées par  l’Education Nationale, explique Gilles Vigneau. Nous préparons ces cycles de sport en concertation avec les enseignants. Depuis toutes ces années, une grande relation de confiance est née de cette collaboration entre eux et nous ». Ce que confirme Mme Lefeuvre : « Leur rôle leur permet d’avoir un regard extérieur sur les enfants.  Nous, en tant qu’enseignant, on est en vase clos avec les élèves toute la journée. Les éducateurs sportifs ont un recul que nous n’avons pas et nos nombreux échanges sont toujours très enrichissants ».

Pendant que Fabienne, Gilles ou Alain donnent leurs cours de sport, les enseignants sont évidemment mis à contribution : « Nous arbitrons de petits matches ou nous gérons des échauffements. C’est aussi l’occasion pour nous d’observer nos élèves avec un certain recul et c’est toujours très instructif ».

L’intervention  d’une personne extérieure est aussi une forme d’entraînement pour le collège où les élèves verront défiler un grand nombre de professeurs. « Ces IMS sont  vraiment une chance pour les élèves. Pourvu que ça dure » conclut l’enseignante !

Lire la suite


Actualités



Evènements

  • Dates inscriptions enfants 2019-2020

    Vacances scolaires été 2019 -> à partir du 29 avril 2019 - sans programme (selon les places disponibles) -> à partir du 5 juin ...

  • Inscriptions Vacances été 2019

    Fiche d'inscription PS et MS Fiche d'inscription GS Fiche d'inscription élémentaire Retrouvez les programmes des vacances d'été ...

  • Vacances de Pâques 2019

    Retrouvez tous nos programmes pour les vacances de Pâques  : - Programme PS et MS Maternelles - Programme GS Maternelles - Programme Elementaire ...


Tous les évènements