Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Loisirs

Une décennie de Pilates !
Une décennie de Pilates !

Cette année, cela fera 10 ans que Cristina Ferreira propose aux adhérents des JSA de se muscler en profondeur grâce à la méthode Pilates ! Genèse de l’arrivée de ce cours dans le programme d’activités de la Maison de Quartier…

En 2008, cette discipline faisait timidement son arrivée en France. Pourtant, elle existait déjà depuis de nombreuses décennies ! Inventée par Joseph Pilates au début du XXème siècle, cette méthode s’est d’abord développée aux Etats-Unis et dans d’autres pays anglophones comme le Canada et l’Angleterre.

En 1998, Cristina enseignait le fitness aux JSA : « J’avais été auparavant professeur de danse. Quand j’ai découvert la méthode Pilates, j’ai retrouvé ce travail intense qui demande une vraie implication pour les pratiquants, explique-t-elle. Le Pilates, c’est une « gym intelligente ». Ses mouvements permettent de mieux affronter le quotidien car il nous apprend à consolider notre corps, à nous muscler en profondeur. Le Pilates, poursuit-elle, rectifie les mauvaises postures, soulage les douleurs chroniques du dos, renforce la sangle abdominal. De plus, la respiration et la concentration amènent une détente certaine ». Conquise par l’intérêt de cette discipline, Cristina souhaite l’intégrer dans le programme d’activités des JSA. « Notre directrice de l’époque, Marie-Noëlle Lopenague a accepté et m’a fait confiance. Je ne la remercierai jamais assez pour cela », raconte-t-elle.

En mars 2007, Cristina et sa collègue Véronique Solvar ouvrent les premier cours jusqu’en juin. « C’était  un test.  Et il a été concluant, nous avons pu mettre en place l’activité  à la rentrée suivante, en septembre 2007 avec une organisation particulière. Nous avons proposé des groupes de niveaux avec des jours et horaires précis. Ainsi, cela permettait de créer une cohésion dans chaque groupe et d’évoluer rapidement, explique la professeure. Ces cours composés de 12 personnes maximum nous ont permis de personnaliser notre enseignement. »

La première année, 7 cours sont proposés… Dix ans plus tard, ils sont 21 à accueillir 241 adhérents ! Pour célébrer cette décennie, Cristina et ses 4 collègues enseignantes de la discipline (Brigitte, Karine, Marie et Valérie)  proposeront aux élèves de Pilates des JSA une petite fête le jeudi 28 juin avec un grand cours à 19h dans la salle Claude Barbier qui sera suivi d’un apéritif offert par les JSA (si vous souhaitez y participer, pensez à vous inscrire avant le 21 juin).

Lire la suite
Une rentrée en forme !
Une rentrée en forme !

Les vacances d’été ont été l’occasion de lâcher prise …notamment sur le plan physique parfois! Alors pour effacer les dérapages gourmets et le manque de sport, rien de mieux que de rejoindre les cours de zumba et fitness ! Quid des bienfaits de ces activités sportives.

Lire la suite
Raffermissement, tonification et gainage en toute convivialité !
Raffermissement, tonification et gainage en toute convivialité !

La salle de musculation des JSA située à l’espace Maître Jean propose toute une gamme de machines permettant de sculpter sa silhouette. Les  coaches présents sur place  vous aideront à cibler vos exercices selon vos besoins.

Lire la suite
Le printemps de St Augustin, le RDV incontournable du quartier !
Le printemps de St Augustin, le RDV incontournable du quartier !

Comme tous les ans, les JSA ont participé à la fête de quartier qui se tenait le 12 mai cette année. Démonstration de gym, de street fit dance, de karaté et ateliers jeux étaient au programme pour cette édition 2017!

Lire la suite
A la découverte de St Aug
A la découverte de St Aug

Mercredi, se tenait la 11ème édition du Bordeaux-Raid-Culture organisé par le pôle senior de la ville : l’occasion pour nos aînés de partir à la découverte d’un quartier en participant à un jeu de piste. Cette année, St Aug était au centre des attentions.

Lire la suite
Chiner entre les gouttes
Chiner entre les gouttes

Dimanche se tenait la 19ème édition de la journée des vide-greniers de Bordeaux. Comme tous les ans, les JSA organisaient celui de la place de l’église St Augustin où se tenaient 110 exposants. Petite balade entre les stands…

Lire la suite
Dribbler sans pression
Dribbler sans pression

Tous les lundis soirs, les amateurs de basket se retrouvent autour d’Hugo Lopenague, ancien joueur des JSA, pour 2h de plaisir. Car c’est bien là tout l’intérêt de cette activité : se faire plaisir sans pression !

Lire la suite
Restons zen en 2017 grâce au cours de sophrologie
Restons zen en 2017 grâce au cours de sophrologie

Le jeudi soir, aux JSA, détente physique et psychique sont au programme avec Muriel…

Lire la suite
L’heure de la retraite a sonné pour Corinne !
L’heure de la retraite a sonné pour Corinne !

Corinne, chargée de l’entretien de la Maison de Quartier, s’apprête à prendre sa retraite après quasiment 30 ans passés aux JSA! En attendant le dernier jour qui ouvrira les pages d’un nouveau chapitre de sa vie, un brin de nostalgie habite celle qui fait partie des murs depuis si longtemps.

« On venait du Nord Pierrot et moi. Quand on est arrivés dans le sud-ouest, les JSA nous ont embauchés. C’était en 1989. On habitait à Maître Jean et notre mission était de s’occuper de tous les repas ».  A l’époque, les grandes tablées étaient courantes à la maison de quartier. « Je me souviens du 1er repas, il était organisé pour l’école de musique.  Pierrot et moi venions juste d’arriver. On a tout de suite été plongés dans le bain des JSA ! C’était fou ! Il y avait 220 personnes ! On avait cuisiné des bouchées à la reine et des pommes de terre à la savoyarde ». Pierrot et Corinne cuisinaient pour les basketteurs et les volleyeurs qui organisaient régulièrement des repas avant ou après les matches. Les enfants du centre de loisirs profitaient aussi des bons plats du duo. Corinne gérait également les courses  « avec ma petite voiture » précise-t-elle ! Parfois, il fallait prévoir un plus grand véhicule : attachés à leur région natale, le couple organisait des soirées moules-frites : « Une fois, on avait dû acheter quatre sacs de 25 kg de moules ! On était allés les chercher avec le pick-up de Michel Gout, le président du club de basket à l’époque » !  

Quand Corinne habitait à Maître Jean avec Pierrot, c’était un peu « la maison de tout le monde » comme elle dit : « Il y avait toujours quelqu’un qui passait pour venir manger, faire une lessive ou juste boire un verre et papoter. Les volleyeurs avaient un surnom pour Pierrot : « Alors, il est où «  le père » disaient-ils en entrant ! »…

Depuis quelques années, le poste de Corinne a changé puisqu’elle est en charge de l’entretien de la Maison de Quartier. Elle continue à servir les repas des enfants du centre de loisirs dans les cantines des écoles : « Ils vont me manquer les petits ! » redoute-t-elle.
Et puis Pierrot s’en est allé…Elle a rencontré Max qui a su combler le vide immense laissé par la mort « du père » comme l’appelaient les volleyeurs.

Le jeudi 22 décembre, quand Corinne rendra son tablier, elle aura probablement la larme à l’œil. Ce sera son dernier jour après 27 années passées à la Maison de Quartier : « Pour l’instant, je ne réalise pas vraiment. Mais ça va sûrement me faire un grand vide ». Avec son Max, elle a prévu de voyager. « On s’est acheté un tandem ! On va pouvoir en profiter, et puis je vais avoir le temps de jardiner et de m’occuper de mes petits-enfants » ! Une nouvelle vie qui démarre pour la ch’ti des JSA !

Lire la suite
Créer du lien en marchant
Créer du lien en marchant

Ils sont une vingtaine à se retrouver les jeudis après-midi pour marcher. Une vingtaine de « seniors », comme on les appelle, qui suivent Hugo dans les randonnées qu’il organise. Petite promenade au parc floral de Bordeaux.

13h30 : les randonneurs arrivent petit à petit dans le foyer de l’espace Maître Jean, lieu de rendez-vous pour démarrer ces quelques heures à passer ensemble. La dernière randonnée a eu lieu il y a 15 jours alors on papote pour se donner des nouvelles des uns et des autres. Certains ont amené des gâteaux et du cake pour le goûter, mais ça, ce sera pour tout à l’heure. Pour le moment, on stocke les victuailles au placard. Hugo rappelle la destination du jour : le parc floral de Bordeaux, près du lac. On s’organise pour savoir qui monte dans quelle voiture puis vient l’heure du départ. « Je fais toujours en sorte de trouver des randonnées qui ne nécessitent pas trop de temps en voiture, explique Hugo. Le but, c’est de pouvoir marcher 1h30 environ, alors on reste plutôt du côté de la rive gauche ».

Le groupe se disperse pour monter dans les voitures, direction Bordeaux lac. « Il y a quelques années, c’était Medhi qui organisait les randonnées. Une fois, se souvient Colette en riant, on est tous partis sur le lieu de la randonnée et on l’a oublié sur le trottoir ! Il nous a finalement rejoints avec sa voiture ! ». Cette fois, le covoiturage s’organise sans encombre. La bande se retrouve sur un des parkings du parc floral. Et c’est parti pour la marche !

Chacun avance à son rythme et ce sont les hommes qui ferment la marche : « C’est parce qu’ils n’arrêtent pas de papoter qu’ils sont les derniers » dénonce en riant une marcheuse. « On évite les claquages en marchant plus doucement » préfèrent annoncer ces messieurs ! L’ambiance est à la convivialité et à l’épicurisme. On profite autant du paysage que du plaisir d’être ensemble : « Moi, je participe aux randonnées depuis le début, soit depuis 1999 » précise Colette. Elle n’est pas la seule. Ces seniors sont en réalité un vraie bande d’amis : « Ces randonnées nous permettent de découvrir des lieux où nous n’irions pas forcément, comme le pont Chaban Delmas » précise une des randonneuses. Mais cette bande d’amis sait accueillir les nouveaux les bras ouverts comme Annie qui a intégré le groupe en ce jour et qui compte bien participer aux prochaines sorties.

16h00, Il est temps de regagner les voitures. Maintenant, direction le foyer de Maître Jean pour le goûter. Et là, une fois arrivés et installés autour de la table remplie de gourmandises, tout le monde est au même rythme ! « Chaque semaine, chacun notre tour, on amène un gâteau ou des biscuits. On perd 200g en marchant mais on en reprend 500 en arrivant » remarque Colette ! Le tout est partagé dans une bonne humeur communicative. On s’échange les recettes : « Les canelés d’Annick sont excellents (cf recette suite à l’article) » et on prolonge le plaisir d’être ensemble jusqu’à la prochaine randonnée.

Prochain rendez-vous : le jeudi 5 janvier


Les canelés d’Annick (pour 12 personnes)

Faire bouillir 1/2l de lait avec de la vanille. Y ajouter 2 œufs entiers + 1 jaune d’œuf battu.
Laisser reposer pour que ce mélange refroidisse. Une fois refroidi, ajouter 225g de sucre, 125g de farine, 1 cuillère à soupe de sucre et 1 cuillère à soupe de rhum. Laisser reposer une nuit. Bomber vos moules (de préférence en cuivre) avec un spray à démoulage (qu’on peut acheter chez Baillardran).
Y déposer la préparation qu’on laissera au four 1h à 200°.
 

Lire la suite


Actualités



Evènements

  • Vacances d'été 2018

    Retrouvez tous nos programmes pour les vacances d'été  : - Programme PS Maternelles - Programme MS et GS Maternelles - Programme Elementaire ...

  • Spectacle de Gym

    Retrouvez nos gymnastes JSA à partir du CP pour un grand spectacle de fin d'année ! Le mercredi 20 juin à 19h Salle Claude Barbier ...

  • Bouger, regarder, jouer…Participer !

    13h30 : ouverture du salon Entrée Libre de 13h30 à 20h30 Réservation soirée Banquet d’Asterix et la Boum d’Assurancetourix ...


Tous les évènements