Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Toutes les actualités

Exposition Bernard Bourgeois
Exposition Bernard Bourgeois

Bernard Bourgeois, après des études d’architecture commencées en 1969, et concrétisées par le diplôme et le prix de l’Institut de France et de l’académie des Beaux Arts, a mené un parcours d’une quarantaine d’années de réalisations diverses dans la Nouvelle Aquitaine. Durant ses années professionnelles les intentions artistiques se sont forgées tant pour le dessin, la peinture et la sculpture. Celle-ci, représentée largement au sein de cette exposition, se décline en «pronostères », mot de l’enfance , très inventive déjà.
Les dessins, d’inspiration vénitienne ou de relevés in situ de façades remarquables, forment un ensemble de représentations plus classiques.
Les peintures sont le fruitde l’imaginaire très foisonnant, elles suggèrent des itinéraires et des signes au milieu de contrées colorées et colonisées suivant des axes s ordonnés et hiérarchisés.
La démarche de création est nourrie de références telles que Calder, Gaudi, Wright, Schiele, Otto Wagner...
Bernard a déjà exposé depuis une dizaine d’années seul ou en compagnie d’autres artistes dans des lieux tels que le Garage Moderne à Bordeaux, à Nantes: «un jardin, un artiste », à la Mothe saint Heray, à l’Orangerie, deux fois «dirigeable »,à la médiathèque Belcier, « terra incognito » ainsi que dans d’autres lieux privés d’exposition.

L’exposition de Saint Augustin représente tout le panel des créations de Bernard Bourgeois.
En conclusion une exposition consacrée aux dessins classiques, imaginaires, architecturaux, assortis de tableaux et cartes ouvrant sur de multiples possibles ainsi que de sculptures, chevaliers gardiens du lieu, figures fières ou perplexes.
La maison des cinq sens et le créateur seraient très heureux de vous rencontrer autour de fragment d’univers.

Exposition "Des inventions, morceaux choisis" de Bernard Bourgeois
du 4 au 23 mars 2019
Inauguration le jeudi 7 mars à 18h30 à la Maison des 5 sens



 

Lire la suite
« L’animation, mon cœur de métier »
« L’animation, mon cœur de métier »

Danielle Fortin, directrice adjointe des JSA et directrice de la Maison des 5 Sens est là depuis le début. Arrivée en 1983, elle rejoint la maison de quartier pour ne plus la quitter. Retour sur le parcours d’une femme passionnée et passionnante.

La voix de Danielle vous enveloppe comme une douce couverture. Entre Jeanne Moreau et Macha Béranger, sa tonalité grave vous apaise. Alors quand elle vous raconte son parcours aux JSA, on passe forcément un doux moment dans un esprit cocooning, à l’image de la Maison des 5 Sens dont elle orchestre l’organisation depuis ses débuts. Mais avant d’en arriver au 5 allée des peupliers, il y a eu quelques épisodes.

Au début des années 80, quand les JSA ont quitté le statut de patronage pour devenir  Maison de Quartier, le sport était alors prépondérant : basket, volley, football, arts martiaux… « L’envie de mettre en place plus d’activités culturelles était là, raconte Danielle. L’idée fondatrice des JSA étant de proposer à tous les habitants des activités autant sportives que culturelles ou de loisirs ». C’est à ce moment que sont nés l’école de musique, le labo photo, les cours d’arts plastiques, de théâtre et c’est aussi à cette époque que s’est installée la bibliothèque. Avant qu’elle ne prenne place au rez-de-chaussée de la salle municipale et n’adopte le nom de Jean de la Ville de Mirmont, la bibliothèque de quartier s’est d’abord ancrée aux JSA, dans l’actuelle salle de gym du troisième étage, puis, quelques années plus tard, dans l’actuelle salle de la petite enfance au premier étage. Danielle, qui était bibliothécaire, a pris la responsabilité de ce petit temple du livre : « En installant la bibliothèque au sein des JSA, l’objectif était de faire en sorte que tous les publics se côtoient, enfants comme adultes, raconte-t-elle. Certes, en tant que bibliothécaire, je savais ranger, trier les livres et gérer le côté administratif, mais ce que j’aimais plus que tout, c’était l’animation et en ça, je n’ai pas changé, poursuit Danielle. Animer pour tous sans distinction, tel est mon cœur de métier ».

Nombreuses ont été les expositions menées, les activités mises en place. Cette colocation entre les JSA et la bibliothèque aura duré jusqu’en 2013 avant que cette dernière ne rejoigne la place de l’église St Augustin. La maison des 5 Sens n’existait pas encore…sauf dans la tête de Danielle : « En 1987, on avait monté une exposition intitulée Sensations où les 5 sens étaient mis à l’épreuve. En fait, cette envie de monter un lieu d’activités sur les cinq sens pour adultes était là depuis longtemps !  J’ai pu concrétiser ce projet en 2004 avec l’ouverture de la Maison des 5 Sens ».

Les rênes de l’école de musique ont alors été confiées à Cathy Ransay. Danielle a pu se consacrer à la Maison des 5 Sens et a su en faire le lieu dont elle rêvait : « Ici, les gens apprennent une technique tout en se sentant chez eux. Je tenais beaucoup à faire de cette maison un lieu douillet et accueillant ouvert à tous sans élitisme ou distinction. » Mission accomplie. Aujourd’hui, 200 personnes passent le pas de la maison chaque semaine, accueillis chaleureusement par Danielle.

Mais il n’y a pas que les JSA et la Maison des 5 Sens dans la vie de Danielle ! En ce moment, il y a Otis, le 15ème futur chien guide qu’elle accueille pour ses premiers mois de vie avant qu’il ne soit confié à une personne malvoyante. Depuis 2005, elle est engagée auprès de l’école de chiens guides Aliénor devenant même vice-présidente de l’association. Et autour d’Otis rodent Onolulu, Oscha, Victor et Urbia ; les chats de Danielle. Qui n’aime pas les animaux n’aime pas les hommes… Tout est dit !

Lire la suite
Du nouveau à la Maison des 5 Sens pour la rentrée !
Du nouveau à la Maison des 5 Sens pour la rentrée !

Cuisine parents-enfants, atelier des filles, visite au potager… la rentrée 2017/2018 promet encore plus de moments complices !

Lire la suite
Le lab fait des émules
Le lab fait des émules

Gros succès pour la première soirée LAB ! Ce jeudi 26 janvier 2017, ça se bousculait à l’entrée de la Maison des 5 Sens pour découvrir le panel d’activités proposés par le laboratoire à idées des JSA !

Lire la suite
Un show culinaire pour démarrer la saison
Un show culinaire pour démarrer la saison

Pour sa rentrée, le pôle culinaire a mis les petits plats dans les grands ! Olivier Straehli a invité quelques-uns de ses amis pour une démonstration culinaire... ou comment ouvrir la saison 2016-2017 de manière gourmande et conviviale !

Ils étaient une bonne trentaine attroupés autour de la table de travail où s'affairaient Franck Descas, Pascal Bataille et Olivier Straehli.
Devant un public conquis, les chefs ont concocté de raffinés amus-bouche. Les coups de couteau experts, la disposition précise... rien n'échappait aux futurs élèves des cours de cuisine de la Maison des 5 sens. Pas même la complicité qui unit ces chefs et Benoît Aube, spécialiste en épices de "Sacré Français " : "Benoît, crie Franck Descas depuis la cuisine, je veux des graines pour mon tartare de veau" ! "J'ai du gomasio, ça te va ?". Et petit à petit, dans une ambiance entre concentration et rigolade, les amuse-bouches ont pris goût et forme avant d'être dégustés par les convives. "Y'a plein d'odeurs et de goûts ! C'est bon" déclarait Elise future cuisinière de 11 ans entre deux bouchées !

Certains connaissaient déjà les lieux, heureux de retrouver l'ambiance conviviale du pôle culinaire : "Je suis une fidèle des cours d'Olivier ! C'est toujours sympa d'y participer ! Il se met à notre portée, sans jugement, et nous apprend les gestes et astuces. Comment casser un oeuf par exemple ! il nous a appris un truc infaillible pour ça " ! D'autres découvraient les lieux : "Je suis à la retraire depuis six mois ! J'adore cuisiner alors je me suis inscrire ici "

Maintenant c'est aux convives de passer de l'autre côté de la table de travail ! Le premier cours de cuisine se déroulera le 28 septembre et la première dégustation de vin, le 27 septembre.


 

Lire la suite
OFF, une exposition 100 % JSA
OFF, une exposition 100 % JSA

Ils étaient nombreux à se rendre au vernissage de la première exposition de Véronique Vendrely.
La photographe présentait ses clichés sur les coulisses de l'école de musique des JSA. La plupart de ses "modèles" étaient présents.
Retour sur une soirée riche en émotions !

"Je suis ravie que me photos plaisent et heureuse d'avoir mené ce projet jusqu'au bout". La joie a donc laissé place au trac qui habitait Véronique pour cette première exposition ! "Cela fait des années que mes enfants participent à l'atelier de l'école de musique, c'est presque une famille maintenant ! Cela me tenait à coeur de partager cet univers" ! Et les protagonistes ne manquaient pas à l'appel. Thibaud, Tristan, Naïm, Luc ou encore Thomas sont venus découvrir ces clichés noir et blanc sur lesquels ils apparaissent : "ça reflète bien l'ambiance de l'atelier ! Thibaud est toujours un peu perdu et ça se voit bien sur cette photo", remarque un de ses copains musiciens en rigolant !

L'exposition présente aussi les coulisses du spectacle Méli Mélo, qui se tenait en avril dernier. Luc étaient alors à la batterie : "le jour du spectacle, sur scène, j'ai vécu certains des meilleurs moments que j'ai pu vivre jusqu'ici ! Et les photos sont là pour en témoigner". Chantal et ses danseuses de Modern'Jazz sont également passées derrière l'objectif de Véronique. Elles sont venues ensemble découvrir ces photos, à la fois curieuses et intimidées !

Trac, complicité, plaisir de scène... Véronique Vendrely a réussi à retranscrire en images les émotions partagées par les artistes des JSA. A voir jusqu'au 19 octobre à la Maison des 5 sens

Lire la suite
Chaban en images à la Maison des 5 sens
Chaban en images à la Maison des 5 sens

Une exposition de photos présentant la vie de l’homme politique, orne les murs de la Maison des 5 Sens, du 28 janvier au 29 février. Elle est proposée par l’association bordelaise des amis de Jacques Chaban-Delmas pour célébrer le centenaire de l’ancien maire de Bordeaux.

Jacques Chaban-Delmas. Si un pont et un stade ont hérité de ce nom, c’est bien parce que l’homme a particulièrement su marquer la ville de Bordeaux dont il a été maire de 1947 à 1995. Outre ses mandats municipaux, Chaban, c’était aussi une des forces vives de la résistance durant la seconde guerre mondiale. Chaban, c’était également un homme d’état qui a connu quelques-unes des plus hautes fonctions ; celle de président de l’Assemblée Nationale et celle de premier ministre. Chaban, c’était le sport aussi dont le rugby à XV où il a été international (il a joué en sélection nationale en 1945) et le tennis (il a notamment terminé 16ème finaliste en double mixte à Roland-Garros en 1956). Résumer la vie d’un tel homme n’est pas chose facile. Par le biais de l’association bordelaise des amis de J.Chaban Delmas, Michel Naud l’a fait. L’ancien directeur de service à la mairie de Bordeaux  et ex-directeur de l’association « la mémoire de Bordeaux » a su réaliser une exposition résumant en images les moments clés de la vie de Jacques Chaban-Delmas : « Il m’a fallu 4 mois pour monter cette exposition. Mais je connaissais déjà un grand nombre de ces photos grâce à l’association « la mémoire de Bordeaux », précise Michel Naud. J’ai souhaité faire ressortir quatre axes, le tout, dans un ordre chronologique : Chaban, l’homme militaire, l’homme d’Etat, la vie locale et la vie privée ».  Pour se faire, il a pioché dans les archives du journal Sud-Ouest, dans celles de la ville et dans des fonds particuliers.


Une expo présentée au cœur de St Aug, pas par hasard…

Jean-Jacques Ardouin est également membre de l’association bordelaise des amis de J. Chaban Delmas et ancien secrétaire général à la Mairie de Bordeaux  lorsque celle-ci était dirigée par Jacques Chaban-Delmas. Si lui et Michel Naud ont souhaité présenter l’exposition à la Maison des 5 Sens, au cœur du quartier Saint Augustin, ce n’est pas par hasard : « Il y a une raison sentimentale car nous sommes attachés aux JSA. C’est sous le mandat de Jacques- Chaban-Delmas qu’est née cette Maison de Quartier qui fût la toute première à Bordeaux ! Il y a aussi une raison historico-politique : Jacques Chaban-Delmas a été député de la deuxième circonscription qu’est St Augustin, durant 50 ans ! De 1946 à 1997. Il a gardé ce mandat plus longtemps que celui de maire ! ». Présenter son exposition ici était donc une évidence pour l’association.


Souvenirs chabanesques

Les deux hommes ont bien connu Jacques Chaban-Delmas. Leur admiration pour lui les a conduit, avec d’autres, à monter cette association, « pour faire œuvre de mémoire » disent-il. « C’était un homme qui avait confiance en ses collaborateurs. Il nous laissait une grande liberté : liberté de penser, liberté dans le temps d’agir aussi, raconte Jean-Jacques Ardouin. « Il était d’une profonde humanité et d’une grande attention pour ses collaborateurs » se souvient Michel Naud.
Aujourd’hui, pour célébrer le centenaire de la naissance de l’ancien maire de Bordeaux, l'association lui rend hommage à travers cette exposition dont le vernissage se tiendra le jeudi 28 janvier accompagné d’une conférence du professeur B. Lachaise, professeur émérite clôturant ainsi l'année du centenaire.

Lire la suite
Gaspi'délice
Gaspi'délice

8300 portions servies ce mercredi 3 juin !

Lire la suite
L'asperge nous botte !
L'asperge nous botte !

Un week-end en cuisine avec son plein d'animations !

 

Lire la suite
Vernissage Exposition de Charly Griffe
Vernissage Exposition de Charly Griffe

Une soirée aux couleurs des anciens de l'école Flornoy !

Lire la suite


Actualités



Evènements

  • Vacances été 2019

    Fiche d'inscription PS et MS Fiche d'inscription GS Fiche d'inscription élémentaire Programmes Vacances été ...

  • Séjour Vacances Eté Primaires & Ados

    Programme Séjour des élémentaires Fiche inscription élémentaires Programme Séjour des ados Fiche inscription ...

  • Dates inscriptions enfants 2019-2020

    Vacances scolaires été 2019 -> à partir du 29 avril 2019 - sans programme (selon les places disponibles) -> à partir du 5 juin ...


Tous les évènements