Le club des pré-ados des JSA : l’école de l’autonomie

Le club des pré-ados des JSA : l’école de l’autonomie
Depuis le mois de septembre, Genna embarque les pré-ados du quartier dans ses…ou plutôt « leurs » aventures tous les mercredis et durant les vacances scolaires ; un club où priment la solidarité, l’amitié et l’autonomie.

On peut dire que ce fichu covid-19 met des bâtons dans les roues de Genna : « L’objectif initial était de faire sortir les jeunes des JSA après plusieurs années passées au centre d’accueil et de loisirs. Je voulais les dépayser et aussi organiser des visites, des voyages… Mais actuellement…impossible de mettre tout cela en place. Alors on s’adapte ».

Cela dit, même si une pointe d’amertume perce dans ses propos, Genna a su s’adapter à la situation : les mercredis, à défaut d’aller vadrouiller hors les murs, elle et sa bande de pré-ados se sont lancés dans un projet sur place : aménager une salle des JSA en espace cocooning : « Il s’agit de celle située près de l’atelier de Jean-Marie. Nous allons en faire un lieu cosy avec des canapés, des beaux luminaires… On utilise beaucoup d’objets de récupération ». Après cette activité « déco-aménagement », les jeunes terminent la journée au LAB.

Durant les vacances, les pré-ados mènent des projets variés comme en octobre où le thème du cinéma était à l’honneur. Avec l’aide de Corentin, animateur spécialisé dans la bande-dessinée et le montage vidéo, les jeunes ont réalisé un petit court-métrage : « On avait une semaine pour mener ce projet et on a réussi ! Les ados se sont beaucoup investis, imaginant le scénario, trouvant les costumes. Le résultat est épatant » !
Film "Pikamort, panique au club couture"

A Noël, Genna a choisi le thème de l’animation. Les pré-ados ont dû mettre en place un grand jeu destiné aux petits de moyenne et grande section du centre de loisirs. « Ils ont joué le jeu à fond, se réjouit Genna. Ils ont inventé une sorte de chasse aux trésors avec des défis, ils se sont déguisés. Tous se sont beaucoup amusés, petits et grands. S’occuper des petits leur a donné une grande responsabilité qu’ils ont prise à cœur ».

Durant les vacances, les jeunes doivent également gérer leurs repas. Un budget leur est imparti. A partir de celui-ci, ils choisissent leurs menus en faisant leurs courses eux-mêmes avant de rejoindre la cuisine de la Maison des 5 Sens où ils sortent les tabliers pour mettre la main à la pâte. « Rapidement, ils ont rééquilibré leurs menus pour éviter de manger trop gras. A la fin de la semaine, ils étaient tous dans une démarche « healthy et bio » !

Pour les vacances de février, c’est justement le thème de la cuisine qui sera à l’honneur.
Le club ados s’annonce gourmand !


Actualités



Evènements


Tous les évènements