Nous suivre sur Facebook 05 56 98 45 05

Toutes les actualités

Organisation des mercredis JSA
Organisation des mercredis JSA

Retrouvez ici les informations concernant les lieux et horaires d'accueil des enfants pour la journée du mercedi !

Maternelles :

Télécharger le fichier (Maison-Mat-Flornoy.pdf)

Télécharger le fichier (Maison-Mat-Ste-Monique.pdf)

Télécharger le fichier (Maison-mat-Bernard-Adour.pdf)

Télécharger le fichier (Maison-Mat-Albert-Thomas.pdf)


Elémentaires :

Télécharger le fichier (Maison-activites-Specifiques.pdf)

Télécharger le fichier (Maison-des-arts.pdf)

Télécharger le fichier (Maison-Multisports.pdf)

Télécharger le fichier (Maison-Verte.pdf)

Lire la suite
Une nouvelle au studio de danse
Une nouvelle au studio de danse

La famille JSA accueille un nouveau membre : Aurélie Sebti, professeure de danse jazz. Elle fera ses premiers pas au studio de la Maison de Quartier le mercredi 15 septembre. En attendant la rencontre avec ses nouveaux élèves, Aurélie nous raconte son histoire avec la danse.

« J’ai toujours dansé ! Pourquoi ? Je ne sais pas mais ça a toujours été vital pour moi » reconnaît Aurélie. En effet, son univers familial ne la prédestinait pas à cette activité : ses parents tenaient un bar-restaurant. Ce fut d’ailleurs sa première scène : « Je dansais pour les clients quand j’étais petite ! Mes parents n’ont jamais pu faire en sorte que je suive des cours…faute de temps sûrement. Mais ça ne m’a pas empêchée de danser et de me nourrir de cet univers. Je regardais des clips, des films, je lisais des livres sur la danse…Je suis devenue autodidacte, développant ma propre manière de danser ».

Après ses études de littérature, Aurélie a pu enfin suivre des cours. Elle partait alors de zéro. Certes, la passion, la volonté, l’état d’esprit et la force morale d’un danseur étaient là, mais pas la technique : « En fait, j’avais commencé à danser avant d’apprendre ! J’ai démarré avec une professeure de danse jazz. Au bout de deux ans, j’avais le niveau pour auditionner à une école pluridisciplinaire. C’était à Toulouse, j’ai obtenu l’EAT (épreuve d’aptitude technique) et par la suite, j’ai pu passer mon diplôme d’état au CEFEDEM de Bordeaux».

Désormais professionnelle, Aurélie a pu partager sa passion par l’enseignement : « J’ai travaillé au conservatoire de Paris, de Colombes, à l’académie de danse Vanessa Feuillatte de Bordeaux, à l’école ADAGE… ». Et la liste ne s’arrête pas là. Outre l’enseignement, Aurélie a foulé des scènes diverses en tant qu’artiste, que ce soit pour des comédies musicales, pour un orchestre itinérant, au cinéma… « Je fais aussi partie d’une compagnie de danse parisienne depuis douze ans. Et je participe régulièrement à des happenings, des projets vidéo ». C’est donc avec une solide expérience professionnelle et une passion sans faille qu’Aurélie arrive au studio des JSA.

Les JSA, une nouvelle page…

Et c’est avec beaucoup d’enthousiasme et de curiosité qu’elle envisage sa première rentrée à la Maison de Quartier : « Etre entourée de professeurs d’autres disciplines artistiques me plaît énormément ! On va pouvoir échanger nos idées et collaborer avec l’école de musique, le théâtre ou encore les arts plastiques. Et j’ai hâte de faire connaissance avec mes nouveaux élèves ». Ces derniers vont avoir affaire à une professeure bienveillante, à l’écoute, passionnée et exigeante aussi : « Ce qui compte le plus pour moi, c’est la créativité. J’essaie de la développer le plus possible afin que les élèves passent un moment de danse qui ait du sens. Cela dit, précise-t-elle, la technique jazz est exigeante physiquement et musicalement. Alors je suis moi-même exigeante ! Mes cours sont assez cadrés mais on ne fait jamais la même chose. Je module de façon subtile ! Il y a quelques rituels comme l’échauffement évidemment mais aussi les pliés, dégagés, isolations, dissociations, travail de la colonne vertébrale, battements, pirouettes, traversées, improvisations et variations. Je fais en sorte de créer du désir, du changement et des surprises, poursuit la professeure. Aussi, pour développer leur créativité, je propose des moments d’improvisation durant lesquels les élèves doivent, par exemple, intégrer les mouvements appris ou bien travailler des notions comme la musicalité, la prise d’espace, les qualités de mouvements spécifiques à la technique jazz, précise-t-elle. L’objectif est que les élèves aient suffisamment de connaissances techniques pour pouvoir aller plus loin, notamment dans l’interprétation ».

Les influences d’Aurélie sont très variées. Impossible de la limiter à un genre ! « Mon style de danse est plutôt fluide et musical, plutôt tourné vers le jazz que le moderne avec des déliés, des accents, beaucoup d’ondulations… mais j’explore tellement de choses en danse ! Le sens du swing et du groove est important. Après, côté musique, je danse sur tout : le swing et le jazz évidemment, mais aussi le trip-hop, l'électro, la musique indé et pourquoi pas le reggae ou la bossa nova. On peut aussi créer des chorégraphies sur des chansons à texte ou des musiques de films. Tant que ça groove et que ça laisse place à l’imagination et l’interprétation » !


Quelques vidéos de ce que peut proposer Aurélie comme exercices :
https://www.youtube.com/watch?v=0YctBHUGIjs
https://www.youtube.com/watch?v=_jjP7Fb8m2k
https://www.facebook.com/watch/?ref=saved&v=1163721363785785

Quelques vidéos appréciées par Aurélie pour découvrir ses influences :
https://www.youtube.com/watch?v=H1R0NwUeez8
https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/political-mother?s
https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/concerto
https://www.youtube.com/watch?v=Q4jy2wrjESQ
https://www.youtube.com/watch?v=8lphegJQ1zs


Lire la suite
La rentrée aux JSA : toutes les infos pratiques !
La rentrée aux JSA : toutes les infos pratiques !

Enfin, nous nous retrouvons pour de bon ! Après ces deux saisons chaotiques du fait de la pandémie, nous allons reprendre notre rythme de croisière. Voici quelques infos pratiques à retenir pour une rentrée sereine aux JSA :

Le pass sanitaire et les gestes barrière

Afin de nous conformer aux directives départementales, l’entrée aux JSA est désormais soumise à la présentation du pass sanitaire. Une personne missionnée pour le contrôle de ce pass vous accueille maintenant avant votre entrée dans la Maison de Quartier.

Suite à votre vaccination, vous obtenez votre pass :

- 7 jours après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca)

- 28 jours après l’injection pour les vaccins à injection unique (Johnson et Johnson)

- 7 jours après l’injection pour les personnes ayant eu un antécédent de covid (ce qui ne nécessite qu’une seule injection).

Si vous n’avez pas le schéma vaccinal complet, vous devez présenter un test négatif de moins de 72h.
Une fois entré aux JSA grâce à votre pass sanitaire, les gestes barrière s’appliquent toujours :

- port du masque obligatoire à partir de 6 ans en intérieur
-
respect de la distanciation physique

- gel hydro-alcoolique en entrant dans les lieux

- sens de circulation à respecter pour éviter les croisements.

- les douches et vestiaires restent accessibles

L’accueil des JSA

Actuellement, l’accueil se situe au fond de la cour sur votre gauche. Il est ouvert aux horaires habituels. N’hésitez pas à vous y rendre pour tout renseignement !

Les inscriptions aux activités

Si vous êtes un nouvel adhérent, vous devez avant tout créer votre compte sur notre portail.
Vous pouvez y accéder à cette adresse : https://jsabordeaux.portail-defi.net/

Si vous souhaitez vous inscrire à une nouvelle activité, rendez-vous sur le portail !

Les paiements pour l’inscription de votre/vos enfant(s) au CAL ainsi que pour vos activités doivent être effectués avant le 8 septembre. Vous pouvez payer par CB directement sur le portail à condition que ce soit pour un paiement en une fois. Vous pouvez aussi payer en plusieurs fois. Pour cela, rendez-vous à l’accueil des JSA.

Sachez que toutes vos factures se trouvent sur le portail ainsi que le calendrier avec les horaires de vos activités.

La reprise des activités

Le CAL reprendra le mercredi 8 septembre. Toutes les activités pour adultes et enfants reprendront le 13 septembre.

Lire la suite
Un CAL au vert
Un CAL au vert

Les JSA poursuivent leur transition vers une organisation toujours plus respectueuse de la planète. Mehdi, notre éducateur « développement durable » présente les grands projets en la matière, pour la rentrée du Centre de Loisirs.

Quelles sont les lignes directrices du CAL cette année en matière de développement durable ?

Trois grands thèmes vont nous guider : le gaspillage alimentaire, les économies d’énergie et la récupération.

Concrètement, cela va se traduire par quelles actions en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire pour commencer ?

Les repas des mercredis midi sont souvent source de grand gâchis alimentaire. On va mettre en place un système de pesée des aliments pour sensibiliser les enfants à la quantité de nourriture qu’on gaspille. Cela les aidera à mieux évaluer le contenu de leur assiette. Ensuite, ces restes alimentaires vont être redistribués notamment grâce à notre partenariat avec l’association « le chaînon manquant ». Leur objectif est de faire le lien entre les structures qui ont un surplus de nourriture à donner et les associations qui en ont besoin pour la redistribuer aux plus démunis.
Aussi, ces restes alimentaires serviront lors d’ateliers cuisine avec notre chef Olivier. On a envie de mener une vraie éducation culinaire avec les enfants notamment par la lutte contre le gaspillage mais aussi avec un travail sur le goût et l’aspect des produits alimentaires comme les fruits et légumes abîmés.

Pour les thèmes des économies d’énergie et de la récupération, qu’est-ce qui est prévu ?

Quand arrivera l’hiver, on va se concentrer sur la manière d’économiser le chauffage. Pour la gestion de l’eau, des récupérateurs d’eau de pluie vont être mis en place, cela permettra d’arroser nos espaces verts quand viendra l’été. Quant au thème de la récupération, cela va notamment passer par des ateliers palette durant lesquels on va réaliser notre mobilier. Avec l’atelier couture, on va aussi réfléchir à la création de coussins et poufs avec du rembourrage fait-maison.

Ces trois thèmes seront donc très présents dans le quotidien du CAL…

Oui, et tant mieux ! Le but étant que ces démarches deviennent des réflexes pour les enfants. Des temps de bilan avec les équipes d’animation seront régulièrement au programme afin de mesurer l’avancée de ces projets de manière quantitative et qualitative.

Lire la suite
Les partenaires des JSA
Les partenaires des JSA

Cela fait déjà 4 ans que le club partenaire permet à l’association de créer encore plus de liens avec le quartier. Ces « alliés » nous soutiennent et partagent nos valeurs. Certains sont là depuis le début de cette aventure, d’autres nous ont rejoint très récemment. Nous sommes heureux de démarrer cette nouvelle et dynamique saison 2021/2022 à leurs côtés !
Merci à tous :

- Boutet Immobilier, agence immobilière située rue du Grand Maurian

- La Place, le célèbre bistrot de notre quartier situé place de l’église St Augustin
- L’imprimerie Gautier qui édite notamment notre livret d’accueil

- IOTA Conseil, société qui propose des services de conseils et formation en stratégie pour les entreprises
- Groupama et son agence de St Augustin
- Le cabinet Paquier spécialisé en expertise-comptable
- Le Pavillon Prévoyance, mutuelle complémentaire santé

- L’agence locale de la Banque Populaire située à Mérignac
- Le Meltin’Potes café situé à Mérignac Peychotte

- Loc’Sport chez qui nous louons régulièrement du matériel pour nos animations sportives
- Graphi 33, entreprise de reprographie numérique
- Trattoria Da Bartolo, le traiteur italien situé rue Jenny Lepreux

- La cacaoterie de Mialy, nouvelle chocolaterie de la rue Jenny Lepreux
- Médoc Optique, opticien indépendant situé rue Jenny Lepreux
- Café Dolce, le magasin de thé et café situé rue Emile Combes
- Le jardin de St Augustin, fleuriste situé rue du Grand Maurian
- Le dépanneur du coin, la nouvelle épicerie en vrac située rue Jenny Lepreux
- Pindia, primeur et crémerie situé rue Emile Combes

- L’institut St Augustin qui propose des soins esthétiques rue Jenny Lepreux

- La fromagerie St Augustin située rue Emile Combes
- L’essentiel, salon de coiffure  situé rue du Grand Maurian

- L’atelier du bijou situé rue Jenny Lepreux.

Lire la suite
Les cours de gym, de la visio au présentiel
Les cours de gym, de la visio au présentiel

Après plusieurs mois de séances de sport seuls chez eux face à un écran, les adeptes du pôle gym ont enfin retrouvé leurs professeurs dans l’enceinte des JSA ! Retour sur quelques mois entre visio et présentiel avec une fidèle élève de Cristina.

Cela fait 20 ans que Florence Duverger fréquente les JSA : « Mes deux fils qui ont maintenant 23 et 25 ans, allaient au centre de loisirs dès l’âge de 3 ans, raconte-t-elle. Depuis, je suis les cours de zumba et Pilates régulièrement. Cela fait 20 ans que je connais Fabienne, Cristina, Zizou, Gilles… On est toujours bien accueilli aux JSA, l’environnement est agréable, c’est top » annonce-t-elle enthousiaste !

Quand le premier confinement a été annoncé en avril 2020, la rupture avec les allers et venues habituels à la Maison de Quartier a été brutale. « Les JSA ont tout de suite su rebondir en mettant rapidement en place les cours en visio, se souvient Florence. L’organisation était parfaite. Il y en avait tous les jours et ça nous a beaucoup soutenus. Cela nous aidait à garder un rythme et à nous maintenir en forme ».

Début septembre 2020, les cours ont pu reprendre dans leur configuration habituelle avant un nouveau confinement en octobre. « Là, on était habitués aux cours en visio. C’était bien pratique : en quittant le travail, on pouvait filer sur notre tapis, dans notre salon ».

La reprise des cours en présentiel au mois de juin a été l’occasion de joyeuses retrouvailles : « Cristina est pleine d’enthousiasme et d’énergie ! Reprendre les cours en sa présence était un bonheur. Aussi, elle nous aide à bien nous positionner, ce qui n’est pas évident en visio »

Pour Florence, l’idéal est de combiner les cours à distance et sur place : « Les deux se complètent. En visio, cela nous offre une souplesse dans nos emplois du temps en évitant les trajets. Et sur place, il y a le plaisir d’être ensemble et la possibilité de mieux progresser grâce aux conseils de la professeur sur nos positions ». Le vœu de Florence sera exaucé à la rentrée prochaine. Des cours de yoga seront donnés les lundis soirs à 18h30 en visio ainsi que des séances de Pilates les jeudis soirs à 18h45. Pour le reste, rendez-vous aux JSA !

Lire la suite
Ongi Ettori à Bi-Izarrak !? (Bienvenue à Bi-Izarrak)
Ongi Ettori à Bi-Izarrak !? (Bienvenue à Bi-Izarrak)

Bi-Izarrak est une association amie des JSA depuis toujours. Elle gère un site de trois hectares niché dans une forêt sur les hauteurs de Bidart au pays basque ; un lieu idyllique que les JSA réinvestissent pour leurs prochains séjours notamment ceux de cet été.

Bidart…Une ville qui évoque le paradis des surfeurs mais pas seulement. Située au cœur du pays basque, cette petite ville au charme fou vous plonge dans l’ambiance de ses terres verdoyantes aux demeures bardées de colombages et volets rouges. Sur les hauteurs de la ville, au cœur d’une forêt, se trouve le site de l’association Bi-Izarrak étendu sur trois hectares.

Au départ, il n’y avait qu’une ferme nommée « Ithurbidia » datant de 1706. Rachetée dans les années 50 par deux paroisses bordelaises, St Ferdinand et St Augustin, elle fût entièrement rénovée : «Tout était en terre battue, il n’y avait rien au départ », raconte Laurence Barbier, la directrice de Bi-Izarrak. Petit à petit, à la ferme originelle se sont ajoutés d’autres bâtiments, des terrains de jeux... L’objectif ? Accueillir les jeunes du quartier pour des séjours en été notamment. « La première colonie s’est tenue en 1959 », précise la directrice. Nombreux sont les aînés du quartier St Augustin à y avoir séjourné durant leurs vacances.

Les JSA ont leur lot de souvenirs là-bas y ayant organisé plusieurs séjours par le passé. Ils ont décidé de réinvestir ce lieu. « Cela faisait longtemps qu’on organisait nos séjours ailleurs depuis plusieurs années, en Espagne, en Corse ou encore du côté des Landes... explique Alain Vigneau, responsable du Pôle jeunesse. En raison de notre amitié historique et de notre partenariat, nous avons choisi de retourner sur le site de Bi-Izarrak à Bidart pour nos séjours ».

Il faut dire que le lieu vaut le détour. Tout y est pour faire vivre aux enfants des vacances de rêve. Aujourd’hui, le site peut accueillir jusqu’à 150 personnes sur plus de trois hectares. A la ferme originelle se sont ajoutés trois bâtiments : deux dortoirs comprenant des chambres et salles de bains et un dernier plus imposant et isolé, baptisé « Izar-Perdia ».

Outre le confort des lieux, c’est le cadre qui frappe les esprits : situé sur les hauteurs de Bidart, on aperçoit l’océan depuis la ferme. « On est à 20 minutes à pied de la plage » précise Laurence. Quand on remonte le site vers l’ouest, on pénètre dans une grande forêt qui ne demande qu’à être investie par les enfants pour y fabriquer des cabanes, jouer aux aventuriers ou organiser des ateliers land-art. « La proximité de l’océan nous permet d’organiser des stages de surf ou de paddle, explique la directrice du site. Nous ne sommes pas loin de l’Uhabia, une rivière bordée d’une voie verte, l’idéal pour organiser des sorties à vélo ».

A quelques minutes de Bidart, la chaîne des Pyrénées plonge dans l’océan. A cet endroit se situe la Rhune, célèbre sommet à la vue saisissante sur l’Atlantique ; la destination parfaite pour organiser des randonnées.
Entre océan, forêt et montagne, Bi-Izarrak promet des séjours au cœur de la nature que les JSA sont impatients de faire (re)découvrir aux enfants du quartier !

Au fait, Bi-Izarrak…ça veut dire quoi ?
Cela signifie « deux étoiles » en basque. L’une représente St Augustin et l’autre St Ferdinand, les deux paroisses qui sont à l’origine de ce projet.

Lire la suite
Luttons naturellement contre les moustiques !
Luttons naturellement contre les moustiques !

Ils sont de retour, prêts à nous gâcher nos nuits et nos soirées d’été. Les moustiques reviennent en force. Comment les faire fuir en évitant les produits toxiques ? Voici notre liste de trucs et astuces écoresponsables pour un été sans se gratter.

Des bougies à faire soi-même aux huiles essentielles
Ingrédients :

– une petite coupelle

– une mèche et son support métallique

– de la cire de soja

– 2 gouttes d’huile essentielle de citron

– 5 gouttes d’huile essentielle de citronnelle

– 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus

Préparez la mèche en la glissant dans son support en métal. 

Faites chauffer les copeaux de cire au bain-marie.
Lorsque la cire est liquide, plongez  le support métallique avec le bout de mèche et rabattez le bout de la mèche sur le support de sorte à ce qu’il colle au support. 

Replongez ensuite la mèche et donnez-lui une forme bien droite puis laissez sécher. 

Posez le support au fond de la coupelle. 

Ajoutez à la cire les gouttes de citronnelle, d’eucalyptus et de citron et remuez rapidement.
Maintenez la mèche bien droite pendant que vous verserez la cire chaude dans le récipient.
Pour que la mèche reste fixe, bloquez-la avec un couteau ou une baguette,  puis laissez refroidir l’ensemble.

Les huiles essentielles efficaces contre les moustiques

Avant toute chose, n’oubliez pas que les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution ! Les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 7 ans doivent les éviter.

Les huiles essentielles utiles contre les moustiques sont :

- l’HE de citronnelle

- l’HE d’eucalyptus citronné

- L’HE de géranium

- l’HE de lavandin

- l’HE de palmarosa

Il existe trois solutions pour profiter de leurs bienfaits et notamment contre les moustiques.
- directement sur la peau en appliquant une à deux gouttes dans le cou, aux poignets et sur les chevilles. Ne le faites pas plus de trois fois par jour.

- avec un diffuseur d’HE : 20mn dans une pièce avec fenêtre ouverte.

- en spray : voici la recette !

Le spray anti-moustique fait-maison

Achetez un flacon de spray opaque de 50ml.
Ajoutez-y 45ml d’huile végétale pénétrante (chanvre, jojoba, noisette, noyau d’abricot).
Vous pouvez mettre 25 gouttes des HE anti-moustique de votre choix.
Une bonne combinaison : HE d’eucalyptus citronnée et d’HE de géranium.

Lire la suite
Les Yamakasis des JSA
Les Yamakasis des JSA

Matthieu, Ludo, Thomas et Victor pratiquent l’art du déplacement, une activité physique idéale pour les rois de la motricité ! Le trio inséparable du multi-sports a décidé de partager sa passion avec les enfants des JSA en proposant cette nouvelle activité dès la rentrée de septembre.
Rencontre avec Mathieu, le leader de ces yamakasis de St Aug.

Si vous prévoyez une session shopping à Mériadeck, cela vaut peut-être le coup de vous balader vers les hauteurs du site. Vous y croiserez sûrement des silhouettes qui virevoltent entre les murets et les reliefs bétonnés. Ils sautent, rebondissent, grimpent aux murs tel Spiderman, bravant les obstacles aisément et tranquillement. Parmi ces silhouettes, vous rencontrerez probablement Mathieu, Thomas, Ludo et Victor : « On y est tout le temps, avoue Matthieu ! C’est là que Ludo et moi avons rencontré Thomas qui s’y entraînait également ».

La révélation

L’art du déplacement est arrivé assez récemment dans la vie de ces trois amis mais à partir du moment où ils y ont goûté, c’est devenu leur raison de vivre. « Avant de démarrer ce sport, je n’en pratiquais aucun, avoue Matthieu. J’étais plutôt geek. Puis j’ai vu le film « Banlieue treize » et ça a été une révélation ». Il s’est alors lancé dans cette activité en autodidacte. Puis ce fût la rencontre avec l’association « Simiiforme », l’académie d’art du déplacement de Bordeaux », une branche des Yamakasis : « C’est l’un d’eux qui m’a formé, raconte Matthieu. Je me suis ensuite mis à enseigner et j’ai rencontré Ludo. Il était un de mes élèves » ; un élève qui a égalé son maître puisque Ludo est devenu lui-même professeur de cette discipline. Matthieu aimerait développer cette activité dans toute la ville


La proposer aux JSA était une évidence pour celui qui fréquente la Maison de Quartier depuis l’enfance : « Petit, j’étais à la maison verte avec Genna. Hugo, Fred et Nico ont été mes animateurs. Suite à mon bac, je me suis lancé dans des études d’arts plastiques. Mais je passais mon temps à m’entraîner en art du déplacement. Je n’arrivais pas à me concentrer sur mes études. J’ai alors décidé de me lancer dans l’animation », raconte celui qui anime désormais l’activité multi-sports aux JSA avec ses acolytes Ludo, Thomas et Victor.



Une activité pour tous

Selon Matthieu, l’art du déplacement peut être pratiqué par tout le monde : « Moi-même, j’avais le vertige, j’étais asthmatique, j’avais une scoliose et je ne faisais aucun sport quand j’ai démarré » ! Pour déambuler d’un obstacle à l’autre sans danger, les 4 intervenants savent enseigner leur art avec pédagogie et sécurité : « Notre but est d’enseigner toutes les techniques petit à petit afin de maîtriser tous les mouvements. On démarre sur des tapis, tranquillement. Cela permet de réaliser que tel mouvement n’est pas si facile ou au contraire, qu’on est capable de le faire. La pratique doit être accessible et ludique ».

Les quatre amis vivent leur passion au quotidien. Quand ils ne s’entraînent pas à Mériadeck, ils repèrent des spots à travers le monde et partent tester leur art du déplacement hors de nos frontières : «  On a voyagé en Irlande, en Italie, au Vietnam… ». Aux JSA, salle Caillon, ils sauront à coup sûr transmettre leur passion pour agrandir la communauté des Yamakasis de St Aug !

L’art du déplacement
Tous les samedis à partir du 18 septembre 2021

9/11 ans : de 9h à 10h

12/16 ans : de 10h à 11h30


Salle Caillon aux JSA


Lire la suite
Disparition de  Jean-Louis David
Disparition de Jean-Louis David

Les Jeunes de Saint-Augustin Bordeaux souhaitent rendre hommage à Jean-Louis David qui vient de nous quitter.

Jean-Louis était de ces grands hommes qui marquent leur temps par leur engagement, leur lucidité et leur attachement sans faille.

Il était de ceux qui cultivent l’amitié, la fidélité et sont toujours aux côtés de ceux qui ont besoin d’aide.
Jean-Louis a été l’artisan majeur du développement des JSA que nous connaissons aujourd’hui et nous n’oublierons jamais la contribution exceptionnelle qui a été la sienne. Il a été par ailleurs, aux JSA, le fondateur de la première Maison de Quartier de Bordeaux.

Au delà de la notoriété publique de Jean-Louis, nous garderons le souvenir d’un ami, de notre ami. Nous partageons avec sa famille l’immense tristesse de son départ.

Lire la suite


Actualités



Evènements

  • Organisation des Mercredis

    Retrouvez ici les informations concernant les lieux et horaires d'accueil des enfants pour la journée du mercedi ! Maternelles : Télécharger ...

  • Dématérialisation des dossiers d’inscription

    Chers adhérents et futurs adhérents, Afin de faciliter vos démarches, nous mettons en place la dématérialisation des dossiers ...

  • Dates Inscriptions 2021-2022

    Retrouvez toutes les informations pratiques pour les inscriptions 2021-2022Télécharger le fichier (inscriptions-2021-2022-.pdf)


Tous les évènements