Toutes les actualités

Le bébé des JSA
Le bébé des JSA

Dans la famille JSA, il y a la petite fille, Genna. Arrivée à l’âge de trois ans à la Maison de Quartier, elle ne l’a plus quittée et compte bien poursuivre sa route encore longtemps rue des peupliers. Rencontre avec une personnalité joyeuse et rayonnante.

« Quand j’étais petite, j’attendais le mercredi avec impatience pour retourner aux JSA.  J’y retrouvais mon copain Mathieu Le Gall (NDLR : actuel animateur du multisport), on allait en salle informatique pour l’atelier animé par Nico, il y avait également les arts plastiques avec Jean-marie, la gym avec Fabienne, le tennis avec Didier, le basket avec Zizou (NDLR : l’actuelle responsable de l’accueil était auparavant coach de basket). Ensuite, j’ai fréquenté la maison verte animée par Fred et Hugo ». Quand on écoute Genna égrener ses souvenirs des JSA, rien ne semble avoir beaucoup changé, les acteurs étant les mêmes. C’est ce qui fait de la Maison de Quartier une grande et fidèle tribu : « C’est clairement ma deuxième famille » annonce l’animatrice. « Petite, j’étais tout le temps dans les pattes des animateurs ! Fred avait dit à ma mère que j’étais une graine d’animatrice ». Et elle ne s’est pas trompée ! Arrivée au collège, ne plus pouvoir aller aux JSA n’a pas été facile pour Genna : «  Ça a été un gros déchirement. Je n’avais plus mes repères du mercredi. Alors j’ai passé le BAFA et je me suis présentée dans le bureau d’Alain pour lui proposer de me prendre comme stagiaire ».

Aujourd’hui, diplômée du BPJeps, elle a scellé dans le marbre son union avec la Maison de Quartier. «  J’ai commencé à travailler aux JSA il y a huit ans comme animatrice du mercredi puis de la pause méridienne. J’ai ensuite animé des ateliers à l’époque des TAP (Temps d’Accueil Périscolaire). Puis, j’ai commencé à participer aux séjours avec Mehdi, Fred, Hugo... Les colos sont toujours des moments forts durant lesquels on est à fond avec les enfants du matin au soir ! Ça nous aura beaucoup manqué durant cette période de pandémie » ! Etre désormais la collègue de ses anciens animateurs ne lui pose pas de problème : « C’est une continuité assez naturelle pour moi. J’ai un rapport affectueux avec eux » !

Soucieuse de faire évoluer la structure, Genna a participé au redémarrage de la Maison Verte avec Mehdi. Récemment, c’est le club ados des JSA qui a vu le jour sous son impulsion. « J’espère maintenant que les JSA puissent devenir un vrai moteur pour tout le quartier en matière d’éco-responsabilité ».

Quand elle n’est pas aux JSA , Genna se plonge dans l’univers cinématographique de Pedro Almodovar, ou dans l’ambiance musicale des Pink Floyd. Et quand elle quitte St Augustin, elle prend son sac à dos et vadrouille au Brésil, aux Etats-Unis ou encore sur la côte méditerranéenne. Mais elle revient toujours à son port d’attache car, reconnaît-elle, « c’est une chance de travailler dans un lieu pour lequel j’ai tant d’affection » !

Lire la suite
Amandine aux mains d’or
Amandine aux mains d’or

Tous les enfants du CAL des JSA connaissent Amandine, l’animatrice « qui maquille trop bien », celle avec qui on fabrique des lanternes chinoises, avec qui on dessine, on coud… Voici le parcours créatif d’une animatrice qui a de nombreuses cordes à son arc.

Arrivée il y a trois ans aux JSA, Amandine est aujourd’hui la coordinatrice des CP/CE1 sous la responsabilité de Nicolas. « En temps normal, je participe également aux séjours ». Mais avant d’intégrer l’univers de l’animation, son parcours professionnel a connu de nombreux virages qui lui permettent aujourd’hui de multiplier les compétences : « J’ai commencé par un BEP couture car je souhaitais devenir styliste. J’ai finalement abandonné car il m’aurait fallu monter sur Paris pour aller plus loin dans ce domaine, et puis j’étais encore bien jeune pour m’engager dans ce type de carrière ».  De ces années l’aiguille à la main et la pédale (de machine à coudre) sous le pied, elle garde le geste assuré de la couturière, qu’elle utilise notamment pendant les vacances des JSA.

D’un monde à l’autre
Suite à cela, elle se lance pendant quelques années dans la vente de vêtements féminins. Puis, grand virage : Amandine passe le BEP de peinture en décor et bâtiment. « Là, c’était un univers très masculin ! En tant que femme, je devais toujours faire mes preuves. On me prenait souvent pour l’apprenti ! C’était assez fatigant, je devais porter des charges de 10kg. Puis j’ai commencé à avoir des crises d’asthme ». Ces problèmes de santé ont imposé un nouveau tournant dans la carrière d’Amandine. Elle est retournée provisoirement dans le milieu de la vente. « Puis j’ai décidé de suivre une formation en aménagement d’intérieur et d’espaces communs. J’y ai appris plein de choses et découvert l’univers de l’événementiel. Mais je n’ai pas eu le coup de cœur pour ce métier ». 
Nouveau virage et cette fois, pour aller dans la bonne direction ! « J’ai toujours aimé m’occuper des enfants. J’ai vu que la ville de Pessac cherchait des animateurs, j’ai présenté ma candidature. Et voilà ! Depuis, j’ai passé mon BAFA et les JSA m’ont recrutée ».

« J’ai vraiment trouvé ma place ici »
Toutes ces expériences précédentes font d’Amandine une animatrice précieuse, aussi bien capable d’embarquer les enfants dans des projets créatifs ambitieux que de gérer l’organisation d’un séjour. Même dans sa vie personnelle, son BEP peinture en bâtiment lui est utile : « Je suis en plein travaux dans ma nouvelle maison, c’est moi qui fais toutes les peintures évidemment ! »

Son prochain projet : passer le BPJEPS pour évoluer dans le domaine de l’animation. « J’ai vraiment trouvé ma place ici. J’apprécie la mixité de ce milieu professionnel et la diversité des activités : on peut être aussi bien dans la création que le sport. Je peux utiliser avec les enfants un peu tout ce que j’ai appris par le passé : la couture, la peinture à travers les maquillages… J’ai toujours été très manuelle.  Aux JSA, on est vraiment une bonne équipe avec un côté humain que j’apprécie beaucoup ».

Lire la suite
La pâte à modeler maison
La pâte à modeler maison

Une double activité créative : on fabrique sa pâte puis on crée ses œuvres !

Pourquoi fabriquer sa pâte à modeler ?
Cela évite la production de déchets puisque, bien souvent, celle achetée dans le commerce est emballée dans du plastique. L’autre avantage, c’est que la pâte à modeler fait-maison est comestible… Attention ! L’idée n’est pas d’en faire un goûter pour vos enfants, mais si l’un d’entre eux est tenté de la goûter, elle sera sans danger car tous les produits naturels utilisés pour sa confection sont comestibles.

La recette :
- une tasse d’eau chaude

- une cuillère à café d’huile végétale (olive, colza, tournesol…)

- une tasse de farine
- ½ tasse de sel fin
- 2 cuillères à café de bicarbonate de sodium

- 4 à 5 gouttes de colorant alimentaire
- 3 gouttes d’HE de petit grain (facultatif)

Dans une casserole, mélanger le bicarbonate, le sel et la farine. Ajoutez ensuite progressivement l’huile et l’eau. Faire chauffer à feu moyen jusqu’à ce que la pâte s’épaississe. Quand elle se décolle du fond de la casserole, éteindre le feu. On peut ajouter 3 gouttes d’HE de petit grain pour qu’elle se conserve mieux. Laisser refroidir. Malaxer la pâte, la séparer en autant de morceaux qu’on a de colorants et déposer chaque morceau dans des pots hermétiques.

La pâte à modeler maison peut se conserver plusieurs mois dans des pots hermétiques. Si elle durcit, il suffit de la pétrir avec les mains mouillées. Et si elle colle trop, on ajoute un peu de farine.

Lire la suite
Des JSA plus cosy !
Des JSA plus cosy !

Un projet de réaménagement des lieux de vie de la Maison de Quartier est en cours pour rendre les JSA encore plus chaleureux !

Les (nombreux !) enfants qui viennent aux JSA durant les vacances et les mercredis ont leurs petites habitudes : se défouler dans le gymnase, colorier, dessiner, jouer et bouquiner des bande-dessinées au foyer, inventer un jeu vidéo au LAB, coudre une trousse à l’atelier des petites mains, fabriquer un circuit chez Jean-Marie…Les JSA sont un peu leur deuxième maison ! Et comme chez soi, parfois, on a envie de changer la déco ou de bouger les meubles de place.

C’est ce qui est prévu pour les mois à venir. La pépinière à idées des JSA planchent sur ce projet de relooking. « Notre réflexion se porte sur l’aménagement, la décoration de notre structure. Genna et son groupe de pré-ados ont déjà commencé en réaménageant la salle bleue », précise Hugo. Les animateurs ont eu vent de ce projet qui leur sera exposé en détail à la rentrée des vacances d’hiver mais les idées fusent déjà : ajouter des canapés, des éléments de décoration, modifier les éclairages…L’objectif : rendre les lieux plus cosy, plus chaleureux et fonctionnels. « Tous les espaces utilisés pour le CAL seront concernés, même la cour où nous souhaiterions donner plus de place à la nature et pourquoi pas, installer des jeux géants modulables », précise Hugo.

Outre les enfants, ce projet concerne aussi les adultes : les adhérents, les professionnels et les bénévoles de la Maison de Quartier bénéficieront aussi de ces espaces plus conviviaux, plus chaleureux, plus verts, plus esthétiques, plus fonctionnels ! Le but est de favoriser les échanges et le sentiment d’appartenance à l’association !

Lire la suite
Visite du Maire de Bordeaux aux JSA !
Visite du Maire de Bordeaux aux JSA !

Lors de sa première visite dans le quartier Saint-Augustin, le mercredi 1er décembre, le Maire de Bordeaux, Monsieur Pierre Hurmic accompagné de Monsieur Dominique Bouisson, Maire adjoint de quartier, a tenu à saluer les JSA qui les ont reçus à la Maison des 5 sens.

Ce premier échange convivial a permis de lui présenter les JSA Bordeaux.

RDV est pris pour faire plus ample connaissance !

Lire la suite
Les JSA toujours proches de vous
Les JSA toujours proches de vous

S’adaptant toujours aux nouvelles directives, les JSA ont mis en place plusieurs actions à distance pour maintenir le lien avec vous.

Depuis le mois d’avril dernier, les amateurs de gym ont pris l’habitude de participer à des séances virtuelles. Les intervenants utilisent des applications comme zoom ou encore Google Meat pour retrouver leurs adhérents. Olivier, le chef de la Maison des 5 Sens a également maintenu ces ateliers culinaires grâce aux outils numériques. Toutes ces activités devraient reprendre à partir du 20 janvier si l’épidémie continue à faiblir.

En attendant de vraies retrouvailles, le site Internet et les réseaux sociaux des JSA proposent quatre coups de projecteur par semaine sur des activités. Il peut s’agir de tutoriels ou encore de recettes de cuisine, le but étant de « vivre » l’activité à la maison. Marie de « l’Atelier des Filles » propose un tutoriel complet pour réaliser soi-même son calendrier de l’avent. Didier, coach de la salle de musculation, donne ses conseils pour garder la forme à la maison. Les amateurs de Pilates (ou ceux qui souhaitent s’initier à cette pratique sportive) peuvent suivre un tuto expliquant les principales positions de cette gymnastique qui allie souplesse et renforcement musculaire. Si on complète cette séance par celle proposée par Déborah en gymnastique tonique, on peut être sûr de garder la forme ! On pourra alors se permettre de cuisiner de bons plats à mettre en bocaux, le chef Olivier expliquant comment conserver ses mets en dix conseils.

On garde le contact encore virtuellement en espérant que le début de l’année 2021 annoncera un retour à la normale !

Retrouvez-nous sur notre page facebook en cliquant là : https://m.facebook.com/jsa.maisondequartier

ou sur notre page Instagram en cliquant ici : https://instagram.com/jsamaisondequartier

Lire la suite
Le nouveau visage de l’accueil
Le nouveau visage de l’accueil

Arrivée il y a huit ans aux JSA, Marine a déjà occupé différents postes : l’entraînement au basket, l’animation et désormais, l’accueil des adhérents. Rencontre avec une « multitâches » de l’association !

« Les JSA sont devenus une véritable famille d’adoption » annonce la nancéienne. Arrivée il y a 12 ans à Bordeaux, Marine a rejoint le port de la lune pour poursuivre ses études. Elle se destinait à un métier dans l’événementiel sportif. « Une fois mon diplôme validé, j’ai vite compris que rester dans un bureau n’était pas mon truc, raconte-t-elle. J’avais déjà fait de l’animation notamment lors de colonies de vacances. J’ai eu envie de retrouver les enfants, j’ai un truc avec eux ! J’ai alors travaillé au BEC puis au quai des sports et enfin, j’ai rejoint les JSA en 2012 ».

Marine a intégré l’équipe d’animation dans un premier temps les mercredis et au périscolaire : « Je m’occupais des trajets des enfants d’un site à un autre. J’étais un peu perdue au début » se souvient-elle en rigolant. Aujourd’hui, les JSA n’ont plus aucun secret pour elle. « Au périscolaire, j’ai travaillé dans toutes les écoles. Petit à petit, j’ai pris des responsabilités en devenant adjointe de direction. J’ai participé aux séjours d’été, au ski… »

Férue de basket, Marine a également secondé Gilles Vigneau pour les entraînements de basket des benjamins. « J’ai choisi d’arrêter car quand on entraîne, on a peu de temps pour sa vie personnelle. Et je connais bien les entraînements ! J’en avais tous les soirs et tous les week-ends quand j’étais plus jeune ». Elle a débuté le basket à 8 ans et a participé à toutes les sélections. « Au collège, j’étais au centre de formation de Lorraine. Je partageais mon temps entre les cours de basket et le scolaire. J’ai fini en nationale 2 à Nancy ».

Aujourd’hui, Marine a lâché le ballon et partage désormais son temps entre l’animation et l’accueil. « A l’époque où Marie-Noëlle Lopenague était notre directrice, j’avais commencé à donner un coup de main à l’accueil lors des inscriptions. Maintenant, cette activité occupe la majeure partie de mon emploi du temps. J’aime le relationnel avec les adhérents, et puis travailler avec Zizou, c’est un vrai bonheur ! C’est la joie de vivre incarnée cette femme » !

Lire la suite
Communication JSA - Arrêté préfectoral du 9 octobre 2020
Communication JSA - Arrêté préfectoral du 9 octobre 2020

Chers adhérents,

Au vu du dernier arrêté préfectoral en date du 9 octobre, nous vous informons que l'ensemble des activités pour les mineurs reprend dès aujourd'hui, lundi 12 octobre.

En ce qui concerne les adultes, toutes les activités reprennent également dès aujourd'hui avec un port du masque obligatoire et en continu.

Les activités sportives adultes listées ci-dessous restent interdites :

- Basket-ball (section et de loisir)
- Volley-ball (section et de loisir)
- Escalade
- Judo
- Aïkido
- Karaté
- Vovinam Viet Dao
- Taï-chi Chuan
- Badminton
- Musculation

Certaines activités à dominante sportive, en raison du port du masque, nécessiteront une adaptation de la part des encadrants.

Ce dispositif valable jusqu'au 24 octobre pourra éventuellement être modifié en fonction de l'évolution sanitaire.

Au plaisir de vous retrouver très vite.

La direction des JSA

Lire la suite
Le jaune et noir des JSA vire presque au vert !
Le jaune et noir des JSA vire presque au vert !

L’engagement des JSA en faveur du développement durable ne fait que se renforcer ! Pour cette rentrée 2020, deux grands projets sont en ligne de mire.

Mehdi Roux-Salembien est le coordinateur des JSA en matière de développement durable. Pour cette rentrée 2020/2021, il continue à voir la vie en vert, motivé et enthousiaste : « Nous nous engageons dans « le projet grand format » des Juniors du Développement Durable. Il s’agit d’une formation en deux ans qui vise à intégrer du contenu formatif pour nos équipes d’animation, cela va nous permettre de donner une vraie place au développement durable dans notre démarche pédagogique ».  « Les Juniors du Développement Durable » est un dispositif mis en place par Bordeaux Métropole pour sensibiliser les structures d’accueil du jeune public à l’éco-citoyenneté. En s’engageant avec eux, les JSA s’assurent une formation en bonne et due forme qui permettra aux animateurs du Centre d’Accueil et de Loisirs d’intégrer le développement durable naturellement et systématiquement dans leurs projets.

Cette année 2020/2021 sera également marquée par la première édition de la journée du sportif éco-responsable. Suite à leur candidature à un appel à projet lancé par la Fédération Française des Clubs Omnisports, les JSA ont obtenu une subvention qui leur permettra d’organiser cette éco-manifestation : « Il s’agira d’une journée de promotion du sport et du développement durable. Ce sera un temps de convivialité ludique qui marquera notre engagement en faveur de la planète » annonce Mehdi.

L’année 2020/2021 s’annonce toujours plus verte aux JSA !...

 

Lire la suite


Actualités



Evènements


Tous les évènements